Jordanie : Grève des salariés du journal « Al Rai »

AFP, 12 novembre 2013 :

La parution du principal quotidien jordanien, le journal gouvernemental Al Rai, a été empêchée mardi par une grève observée la veille par ses employés pour dénoncer des « ingérences » des autorités, a annoncé le journal.

Manifestation à Amman le 7 mars 2011 pour demander une presse « libre et indépendante »

Le quotidien arabophone Al-Rai et sa version anglophone the Jordan Times, édité par la même maison, « n’ont pas paru aujourd’hui (mardi) à la suite d’une grève observée par les employés lundi », écrit Al Rai sur son site internet.

Cette grève sans précédent vise « à protester contre les ingérences du gouvernement et son refus d’appliquer un accord social », sur les salaires, conclu en 2011, ajoute le journal.

Le débrayage a été lancé après la désignation d’une nouvelle direction pour les deux quotidiens, dirigée par l’ancien ministre de l’Intérieur Mazen Saket, dépeint par les grévistes comme « l’ennemi de la liberté de presse », a indiqué pour sa part The Jordan Times dans un communiqué.

Les employés des deux journaux, lancés dans les années 70, ont également critiqué le Premier ministre Abdallah Nsour et selon the Jordan Times, les journalistes ont commencé par boycotter les informations en provenance de son cabinet en réaction aux « réponses négatives du gouvernement aux demandes des employés ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s