Archives quotidiennes : 11/11/2013

Pourquoi les animateurs de Paris font-ils grève?

RYTHMES SCOLAIRES – Ce mardi, la cantine et les activités périscolaires ne seront pas assurés dans 520 écoles parisiennes sur 662. Une grève des agents pour demander des renforts pour la mise en oeuvre de la réforme et une revalorisation de leur rémunération…

article_ENFANTS-VERTBAUDET

Depuis la rentrée, les animateurs et les asem (agents spécialisés des écoles maternelles) de Paris sont en première ligne dans la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires et ont du parfois affronter les foudres des parents d’élèves. Bien décider à obtenir «les moyens adaptés» à l’exercice de leur métier, les agents de la ville feront grève ce mardi à l’appel des syndicats CGT et Unsa. Ce mouvement, devrait entraîner la suspension totale de la cantine et des activités périscolaires dans 520 écoles parisiennes (sur 662) d’après la mairie. Ce qui obligera les parents à récupérer leurs enfants de 11h30 à 13h30 ainsi qu’à 15h. 20 Minutes fait le point sur les revendications des agents de la Ville. Lire la suite

Abderazak, lycéen parisien, menacé d’expulsion !

RESF :

Abderazak Moukharbich, élève en bac pro au lycée Chenevière-Malézieu à Paris a été arrêté dans le train à Angers le 10 novembre et placé en rétention à Rennes. Jeune majeur, parrainé en février 2012 à la mairie du XI° arrondissement de Paris, titulaire d’un titre de séjour espagnol qui lui a été volé et qu’il n’a pas pu faire refaire, il risque d’être expulsé.

Quelques semaines à peine après les expulsions de Khatchik et de la famille de Léonarda qui ont fait descendre des milliers de lycéens dans la rue, c’est, de la part du ministère de l’Intérieur, soit une provocation, soit un nouveau « manque de discernement » de ses services… Dans les deux cas, c’est inacceptable et ce ne sera pas accepté.

Lire la suite

1914-1918 : Le Manifeste de Zimerwald contre la boucherie impérialiste

Le 11 novembre n’a jamais été une date pour fêter la paix, mais pour fêter la victoire d’un des camps impérialistes sur un autre. Par des défilés militaires et des appels au patriotisme, les cérémonies du 11 novembre ont toujours aussi préparé les massacres à venir. Que le souvenir d’une génération de travailleurs français et allemands, italiens et russes, autrichiens et anglais, américains et hongrois, mais aussi d’Algériens, de Sénégalais ou de Vietnamiens amenés de force depuis les colonies pour crever à Verdun ou ailleurs, reste comme un témoignage de la barbarie provoquée par le capitalisme. Et surtout, que le souvenir des mutins de 1917, des ouvrières et ouvriers de Petrograd, des marins de Kiel serve d’exemple aux prolétaires à qui les capitalistes mettent un fusil entre les mains pour qu’ils s’en servent, non pas contre d’autres prolétaires, mais contre leurs propres généraux et les capitalistes fauteurs de guerre !

photo140049

Pour ce 11 novembre 2013, nous publions le Manifeste de Zimmerwald (Suisse), adopté en septembre 1915 par des militants socialistes et syndicalistes restés fidèles à l’internationaliste d’Allemagne, de France, d’Italie, de Russie, de Pologne, de Roumanie, de Bulgarie, de Suède et de Norvège, de Hollande et de Suisse. Ce texte reste encore d’une brûlante actualité face au militarisme, aux guerres et aux appels à l’union sacrée sous les drapeaux nationaux.

Manifeste de Zimmerwald

Prolétaires d’Europe !

Voici plus d’un an que dure la guerre ! Des millions de cadavres couvrent les champs de bataille. Des millions d’hommes seront, pour le reste de leurs jours, mutilés. L’Europe est devenue un gigantesque abattoir d’hommes. Toute la civilisation créée par le travail de plusieurs générations est vouée à l’anéantissement. La barbarie la plus sauvage triomphe aujourd’hui de tout ce qui, jusqu’à présent, faisait l’orgueil de l’humanité.

Lire la suite

Protestations à travers le monde contre les exécutions en Iran

Alors que le régime islamique d’Iran lance une nouvelle vague d’exécutions de prisonniers politiques, plusieurs organisations d’opposition iranienne, dont nos camarades du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, ont organisé ce week-end des manifestations et des protestations à travers le monde pour la libération des prisonniers politiques et contre la peine de mort.

Quelques images des manifestations :

– Cologne (Allemagne), 9 novembre

Koln1

Koln2

Lire la suite

Marivan : Les étudiants contre les exécutions

Photo prise le 8 novembre à l’université de Marivan (Iran) où des étudiants ont collé des affiches dénonçant les exécutions de prisonniers politiques, avec des portraits de Habibollah Golparipour, prisonnier politique kurde exécuté le 26 octobre, et de Zaniar Moradi et Loghman Moradi, prisonniers proches de Komalah (organisation marxiste du Kurdistan d’Iran), menacés d’exécution imminente.

Marivan

Le 5 novembre, malgré la répression, la population de Marivan s’était fortement mobilisée pour manifester contre la peine de mort.

Erbil : Colère contre les exécutions en Iran

Vendredi 8 novembre, une foule importante a manifesté dans les rues d’Erbil (Kurdistan d’Irak) contre la vague d’exécutions de prisonniers politiques en Iran. En effet, la République Islamique d’Iran a exécuté 18 prisonniers politiques  le 26 octobre, dont deux kurdes, exécuté Shirko Moarefi le 4 novembre, et d’autres prisonniers politiques, comme Zaniar Moradi et Loghman Moradi, proches de Komalah (organisation marxiste du Kurdistan d’Iran), sont menacés d’exécution imminente. En fin de manifestation, des manifestants ont attaqué le consulat du régime meurtrier d’Iran.

Reportage vidéo de la télévision kurde Rudaw :

Afrique du Sud : des milliers d’ouvriers refusent de sortir d’une mine

Afriquinfos, 11 novembre 2013 :

Des milliers d’ouvriers du groupe Anglo American Platinum (Amplats) refusent depuis presque deux jours de sortir d’une mine d’Afrique du Sud pour protester contre la mise à pied d’un de leurs leaders syndicaux, a déclaré l’entreprise dimanche.

Les travailleurs, qui sont membres du syndicat AMCU (Association of Mineworkers and Construction Union), sont depuis près de deux jours dans la mine de Dishaba, dans le nord de la province du Limpopo, selon Mpumi Sithole, porte-parole d’Amplats, premier producteur mondial de platine.

« Anglo American Platinum confirme qu’environ 2.300 employés mènent un sit-in souterrain à la mine Dishaba depuis 05H00 (03H00 GMT) samedi », a déclaré Mme Sithole dans un courrier électronique.

Lire la suite