Archives quotidiennes : 06/11/2013

H&M : un entrepôt paralysé par une grève au nord de Paris

Metro, 6 novembre 2013 :

Un entrepôt du groupe suédois de prêt-à-porter H&M au Bourget (Seine-Saint-Denis) est paralysé depuis mardi par une grève, les salariés dénonçant notamment leurs conditions de travail, a appris l’AFP mercredi de sources concordantes.

Les fashionistas vont devoir patienter. Car dans les rayons des entrepôts de H&M, les salariés ont décidé d’arrêter les livraisons. Depuis mardi, un entrepôt appartenant du groupe est bloqué par un mouvement social. « Le réapprovisionnement des magasins ne se fait plus, on a tout stoppé. Il se fait aujourd’hui par la Belgique », a confirmé à l’AFP Gemina Mehiaoui, secrétaire CGT du comité d’entreprise.

Lire la suite

Mouvement de grève ce jeudi à l’Hôpital de Lannion

Ma Ville, 6 novembre 2013 :

Les syndicats dénoncent la suppression d’un jour de congé, « une mesurette qui ne réglera en rien le déficit budgétaire de l’hôpital ».

Ils ont déposé un préavis de grève ce jeudi, pour que la direction revienne sur cette mesure, mais aussi pour que l’agence régionale de santé revoie son système de financements des hôpitaux, pas du tout adapté aux petits centres hospitaliers comme Lannion.

Portugal : Cheminots en grève contre les coupes salariales

Belga, 6 novembre 2013 :

Le trafic ferroviaire était fortement perturbé mercredi au Portugal en raison d’une grève de 24 heures observée par les salariés du réseau ferroviaire Refer pour protester contre les coupes salariales prévues par le budget 2014.

Seuls environ 30% des trains circulaient, grâce au recours à un service minimum, dont la liaison quotidienne entre Lisbonne et la frontière espagnole en direction de la France, a indiqué une porte-parole des chemins de fer portugais Comboios de Portugal (CP).

Lire la suite

Les enseignants togolais poursuivent leur grève

Deutsche Welle, 6 novembre 2013 :

Le gouvernement du Togo a décidé de fermer toutes les écoles publiques et privées du pays à compter du mardi 5 novembre, suite au mouvement de grève lancé ces derniers jours par les enseignants.

Les enseignants exigent du gouvernement la signature d’un accord devant inclure certaines primes. L’année dernière, des troubles du même genre avaient causé dans le milieu scolaire la mort d’au moins deux élèves dans le nord du Togo. Le mot d’ordre de grève lancé par les syndicats de l’enseignement pré-universitaire est en vigueur pour trois jours. Les écoles primaires et les collèges resteront fermés jusqu’à nouvel ordre selon les syndicats.

Des syndicalistes en grève de la faim contre Nestlé en Colombie

Swiss Info, 6 novembre 2013 :

Quatre syndicalistes de Nestlé en Colombie ont entamé une grève de la faim. Ils exigent que le numéro un mondial de l’alimentation respecte dans son intégralité la convention collective de travail qui a été signée avec le syndicat Sinaltrainal.

Au lieu de respecter le contrat, Nestlé accuse Sinatrainal d’appeler à la violence et à des actions de sabotage, écrit Multiwatch dans un communiqué publié mercredi. Les collaborateurs nouvellement embauchés ont été poussés à s’affilier au syndicat concurrent Sintraimgra fondé l’an passé, selon l’organisation sise à Liebefeld (BE).

Lire la suite

Nouvelle grève générale en Grèce

Boursier.com, 6 novembre 2013 :

Une nouvelle grève générale contre les mesures d’austérité imposées par les créanciers internationaux bloque la Grèce ce mercredi. Le mouvement social de 24 heures décrété par les principaux syndicats des secteurs public et privé a entraîné la fermeture des écoles et la suspension de nombreux transports. Il a été lancé au lendemain de l’arrivée d’une délégation de la « troïka » à Athènes pour évaluer la mise en oeuvre du plan de sauvetage.

Manifestation devant le Parlement à Athènes ce 6 novembre

Cauchemar sans fin

« Les travailleurs, les retraités et les chômeurs vivent un cauchemar sans fin », dénoncent par exemple les employés du port d’Athènes dans un communiqué. « Le gouvernement et la troïka détruisent ce pays », ajoutent-ils. Dans leur viseur : l’intransigeance des créanciers d’Athènes, la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international.

Lire la suite

Marine Harvest : La grève et le blocus se poursuivent à Poullaouen

Ouest France, 6 novembre 2013 :

La réunion du comité central d’entreprise de Marine Harvest qui se tenait cet après-midi à Poullaouen a, une nouvelle fois, débouché sur un constat d’échec.

Représentants du personnel et direction n’ont pas réussi à s’entendre sur les mesures qui accompagneront les licenciements découlant de la fermeture de l’usine le 31 mai 2014. Le blocus du site par les salariés en grève se poursuit donc. Une nouvelle réunion est prévue, prochainement. Mais aucune date n’est encore arrêtée.