10.000 lycéens mobilisés ce mardi

TF1, 5 novembre 2013 :

La deuxième journée de mobilisation des lycéens contre les expulsions des jeunes étrangers scolarisés s’est achevée vers 15h00. Le syndicat lycéen la Fidl appelle à la mobilisation jeudi.

« La manifestation est terminée, on est arrivé à Nation vers 15h00, les lycéens commencent à se disperser », raconte Valentin Daudré, porte-parole de la Fidl, qui était dans le cortège parti de la place de la République à Paris pour manifester contre les expulsions des jeunes étrangers scolarisés en France. « A la louche, on était 2000 », estime-t-il.

Sur toute la France, quelque 10.000 jeunes se sont mobilisés selon les premières estimations des organisations lycéennes et étudiantes. « On était un petit millier sur Paris, déclare à son tour Steven Nassiri, un autre porte-parole du syndicat lycéen. Mais ça a aussi bougé sur Lyon, Lille, Toulouse, Strasbourg, Metz, au Mans, etc », ajoute-t-il.

« Aujourd’hui, c’était un tour de chauffe », réagit Valentin Daudré, encore sous la pluie place de la République. « Jeudi, on compte sur un mouvement de plus grande ampleur, prédit Steven Nassiri, au siège de la Fidl. On va mettre toute nos forces dans ce mouvement à durée indéterminée ».

Non à l’expulsion des élèves étrangers scolarisés

Les organisations réclament le retour de la collégienne rom Leonarda Dibrani, 15 ans, expulsée le 9 octobre du Doubs vers le Kosovo après avoir été remise à la police lors d’une sortie scolaire, et le retour de Khatchik Kachatryan, 19 ans, lycéen à Paris expulsé le 12 octobre vers l’Arménie. Mais plus que Leonarda, les lycéens et étudiants veulent défendre le droit à la scolarisation des jeunes étrangers. « On ne trouve pas normal qu’un étudiant dans un parcours de réussite soit expulsé en plein milieu de sa scolarité », résume Mathieu Landau, porte-parole de l’Unef, interrogé ce mardi matin.

Une réponse à “10.000 lycéens mobilisés ce mardi

  1. aubert lucien

    lycéens, travailleurs, bonnets rouges de paris à Roanne à Carhaix à Quimper de partout monte la colère contre le capitalisme et ses serviteurs le gouvernement socialiste et écologiste.
    la lutte et la grève est notre force.
    lucien AUBERT

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s