Archives quotidiennes : 03/11/2013

Accumulation du capital et paupérisation de la classe ouvrière en chiffres

Dans Le capital, Karl Marx écrivait : « L’armée industrielle de réserve est d’autant plus nombreuse que la richesse sociale, le capital en fonction, l’étendue et l’énergie de son accroissement, donc aussi la masse absolue du prolétariat et la force productive de son travail sont plus considérables. Les mêmes causes qui développent la force expansive du capital développent la force de travail disponible. La grandeur relative de l’armée industrielle de réserve s’accroît donc en même temps que les ressorts de la richesse. Mais plus cette armée de réserve grossit, comparativement à l’armée active du travail, plus grossit la surpopulation consolidée, excédent de population, dont la misère est inversement proportionnelle aux tourments de son travail. Plus s’accroît enfin cette couche des Lazare de la classe salariée, plus s’accroît aussi le paupérisme officiel. Voilà la loi absolue, générale, de l’accumulation capitaliste. » Lénine de son côté constatait « Dans la société capitaliste la richesse grandit à une vitesse invraisemblable, en même temps que les masses ouvrières sont frappées par la paupérisation ».

Si il est de bon ton aujourd’hui de prétendre que le marxisme est dépassé, Rue 89 a publié quelques chiffres qui montrent à quel point l’accumulation du capital lié à la paupérisation de la classe ouvrière reste d’une brûlante actualité, ou, dit en d’autres termes à quel point les travailleurs s’appauvrissent au fur et à mesure que la bourgeoisie s’enrichit.

Ces chiffres indiquent que la richesse mondiale a doublé depuis 2000 ; en effet, une étude du groupe de services financiers Crédit suisse indique que la richesse mondiale « a plus que doublé depuis 2000, atteignant un nouveau record historique de 241 000 milliards de dollars ». Parallèlement, un rapport de la Croix Rouge parle des « impacts humanitaires de la crise économique en Europe » (42 pays étudiés dans l’Union européenne, les Balkans, l’Europe orientale). Il constate que « le nombre de personnes dépendant des distributions de nourriture de la Croix-Rouge dans 22 des pays concernés a augmenté de 75% entre 2009 et 2012 ».

Lire la suite

Assassinat d’un camarade en Irak

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Azad Ahmed, membre du bureau politique du Parti communiste-ouvrier d’Irak, a été enlevé et assassiné le 30 octobre entre Souleimaniye et Kirkouk (Irak).

On ne connait pas encore le groupe terroriste qui a enlevé et assassiné notre camarade, mais il est certain que ce meurtre est lié à l’engagement d’Azad Ahmed dans la lutte pour la liberté et l’égalité, aux côtés de la classe ouvrière et pour le socialisme. Azad Ahmed était un militant ouvrier connu au Kurdistan pour son engagement auprès des travailleurs, mais aussi à travers tout l’Irak face à la barbarie du système capitaliste et de ses différentes fractions terroristes. Lors du soulèvement de 1991 au Kurdistan d’Irak, il avait été un des animateurs des conseils ouvriers. Il avait également été connu pour avoir participé à plusieurs projets pour les droits des enfants à Kirkouk et à Bagdad.Co-fondateur du Congrès des Libertés en Irak, il n’avait cessé de dénoncer le terrorisme qui ensanglante l’Irak, que ce soit celui du militarisme occidental et des troupes d’occupation ou celui des fanatiques religieux.

Lire la suite

Dès la rentrée, reprendre la mobilisation dans les lycées

Avant les vacances de la Toussaint, de nombreux lycées se sont mis en grève, à Paris et en banlieue, mais aussi à Grenoble, La Rochelle, Amiens, Marseille, Rouen, etc… contre les expulsions de jeunes sans-papiers.

Demain, jour de la rentrée scolaire, la mobilisation doit reprendre. Plusieurs organisations lycéennes et étudiantes appellent d’ores et déjà à une semaine de manifestations et de grèves du 4 au 8 novembre.

Des rendez-vous sont confirmés pour des manifestations le mardi 5 novembre :

Lire la suite

Au Havre, la lutte contre les licenciements continue

Communiqué de l’UL CGT Le Havre, 3 novembre 2013 :

L’action de ce matin (rassemblement et manif jusqu’au village de la transat) a eté une réussite (pour un dimanche) et a bien été relayée sur les médias et réseaux sociaux. L’action continue, le GPMH (Grand Port Maritime du Havre) a reconduit la grève demain de 6h a 12h, jour du départ de la transat.

LeHavr1

L’UL CGT appelle a un nouveau rassemblement a 10h au centre administratif du GPMH demain lundi (rond point près du petit port). Je rappelle a tous l’objectif de ces actions, qui est d’interpeller la population et les pouvoirs publics sur les suppressions d’emploi dans notre agglomération. Nous devons être présents en masse pour faire bouger les services de l’Etat ! Merci de relayer ce message dans vos syndicats.

Lire la suite

Contre les expulsions, lycéens et étudiants retournent manifester

RTL, 3 novembre 2013 :

Les organisations lycéennes UNL et Fidl et étudiante Unef réclament le retour de la collégienne rom Leonarda Dibrani, 15 ans et du lycéen arménien Khatchik Kachatryan, 19 ans.

L’affaire Leonarda n’est pas terminée. Notamment pour les lycéens et étudiants qui prévoient de manifester de nouveau mardi et jeudi partout en France contre les expulsions de jeunes étrangers scolarisés.

Les organisations lycéennes UNL et Fidl et étudiante Unef réclament le retour de la collégienne rom Leonarda Dibrani, 15 ans, expulsée le 9 octobre du Doubs vers le Kosovo après avoir été remise à la police lors d’une sortie scolaire, et le retour de Khatchik Kachatryan, 19 ans, lycéen à Paris expulsé le 12 octobre vers l’Arménie. Leonarda est « un symbole, il y a eu une effervescence médiatique et politique autour de son cas, mais il y a tout un tas de jeunes scolarisés qui sont expulsés », note Mathieu Landau, porte-parole de l’Unef. « Les mobilisations ont révélé un ras-le-bol des lycéens et des étudiants face à une situation qui n’est pas différente de celle qu’on avait sous Nicolas Sarkozy ».

Lire la suite

El Adjiba (Bouira) : Les travailleurs de la société Amenhyd débrayent

El Watan, 3 novembre 2013 :

Plus de 200 personnes travaillant pour le compte du groupe Amenhyd, une société qui intervient sur les ouvrages hydrauliques et l’environnement, ont entamé, hier, un mouvement de grève illimitée.

En effet, les ouvriers, dont des agents chargés de la sécurité de la base-vie de cette société, ont manifesté leur colère devant le siège de l’administration, dans la commune d’El Adjiba, en signe de protestation contre «la détérioration de leurs conditions socioprofessionnelles», ont précisé des travailleurs contactés par téléphone. Les protestataires exigent «l’amélioration de leurs conditions de travail, l’augmentation des salaires, des primes de panier, de femme au foyer et de transport».

Lire la suite

Arabie saoudite : expulsion massive de travailleurs étrangers

RFI, 3 novembre 2013 :

Plus d’un million de travailleurs étrangers vont être expulsés d’Arabie saoudite, le lundi 4 novembre. C’est à cette date qu’expire une amnistie royale (décrétée initialement en avril pour trois mois puis différée à quatre, pour permettre à quelque quatre millions d’immigrés illégaux de régulariser leur situation). Malgré des rumeurs persistantes dans la presse locale, les autorités saoudiennes ont décidé de ne pas la proroger malgré des requêtes émanant de pays asiatiques comme les Philippines ou le Pakistan.

Sur huit millions de travailleurs immigrés dans le royaume, seuls quatre millions d’entre eux ont pu régulariser leur situation durant les six derniers mois. Il reste encore un million dans l’attente d’obtenir un titre de séjour à défaut, un billet d’avion pour quitter définitivement le pays. Seulement les ambassades de ces travailleurs immigrés sont submergées. Elles n’ont pas pu traiter toutes les situations dans les délais impartis.

Lire la suite