Archives mensuelles : octobre 2013

Mouvement de grève chez les facteurs à Noé (31)

La Dépêche, 31 octobre 2013 :

Mouvement de grève, hier matin, au centre de distribution du courrier suite à des conditions de travail qui se dégradent. Soutenus par SUD PTT 31, les facteurs demandent des embauches et des moyens afin d’effectuer leur mission dans de bonnes conditions de travail. Depuis la dernière restructuration, la plupart des tournées dépassent leurs horaires et les heures supplémentaires ne sont pas payées. Cette situation s’aggrave lors des congés avec le non-remplacement des agents et, ceux qui restent se partagent le travail sans rémunération supplémentaire.

Les grévistes ont rencontré leur hiérarchie au siège de leur direction locale à Muret. Même si le travail reprend ce matin, les revendications avancées n’étant pas propres au bureau de Noé, le mouvement pourrait s’étendre dans d’autres bureaux de la périphérie.

Grève hier chez Système U à Langon

Sud Ouest, 31 octobre 2013 :

Un mouvement de grève a été déclenché hier matin à 5 heures, sur le site logistique de Système U à Langon qui emploie 135 salariés et approvisionne régulièrement 90 magasins dans le grand Sud-Ouest et jusque dans le centre de la France. Une dizaine d’agents avaient ainsi répondu à l’appel du syndicat Force ouvrière, pour dénoncer une dégradation des conditions de travail qui affectent particulièrement les préparateurs de commande et les caristes.

Matériel défaillant

« En cause, l’attribution de nouveaux matériels comme les Topman destinés à la gestion des commandes sont défaillants avec une accumulation de désordres informatiques qui perturbent l’organisation du travail. Les salariés sont confrontés à une augmentation de la productivité et une pression supplémentaire imposée par le management et entraînant une pénibilité accrue génératrice de stress et risques psycho-médicaux », explique Thierry Portets, délégué Force ouvrière. À cela s’ajoutent d’autres contraintes liées à une modification des implantations des colis de marchandises consécutive aux travaux d’extension du site logistique réalisés en début d’année.

Lire la suite

Dans le désert nigérien, 87 corps de migrants retrouvés

Les cadavres ont été retrouvés près de la frontière algérienne. Le Niger est l’un des pays les plus pauvres du monde.

561185-des-hommes-dans-le-desert

Les cadavres de 87 migrants ont été retrouvés mercredi dans le désert nigérien, à une dizaine de kilomètres de la frontière algérienne, a-t-on appris de sources concordantes. Ces victimes (7 hommes, 32 femmes et 48 enfants) s’ajoutent aux 5 femmes et fillettes issues du même groupe de clandestins, dont les dépouilles avaient été découvertes précédemment par l’armée nigérienne, a affirmé une source sécuritaire haut placée. Lire la suite

Ecotaxe poids-lourds Les patrons bretons veulent détourner les salariés de la lutte pour leurs emplois

CGT,  mardi 29 octobre 2013 :

La mise en œuvre de la taxe poids lourds décidée sous le gouvernement Sarkozy est au cœur d’une levée de boucliers des entreprises bretonnes qui l’accusent d’être la cause des licenciements annoncés dans les grands groupes agroalimentaires bretons. Faisant feu de tout bois, les patrons, soutenus par les édiles de la droite qui ont eux mêmes voté cette taxe, tentent de détourner la légitime colère des salariés dont les emplois sont menacés.

forains-1836391-jpg_1659230

Face à cette situation, le comité régional CGT de Bretagne a produit une intéressante contribution que nous reproduisons in extenso.

VERS LE « JUSTE COÛT » DU TRANSPORT POUR L’EMPLOI, LA SÉCURITÉ ET L’ENVIRONNEMENT

Depuis plusieurs mois, les difficultés pour le maintien en activité des industries agroalimentaires bretonnes seraient dues à l’écotaxe poids lourds. Chefs d’entreprises, agriculteurs, se sont succédé ces derniers jours au chevet des salariés licenciés pour orienter leur lutte vers les portiques chargés de comptabiliser le kilométrage des camions de marchandises. Lire la suite

Manifestation des BASF et ralentissements à la frontière

Ce matin, dès 6h30, les salariés de BASF ont mené une distribution de tracts aux postes frontières de Saint-Louis (autoroute et Lysbüchel) et Huningue (Palmrain et rue de Bâle). Ils entendaient ainsi informer de la situation pour le site BASF de Huningue, où la direction a annoncé 140 suppressions de postes, sur les 242. L’opération de distribution de tracts reprend à 16h dans le sens des retours, vers l’Alsace.

les-salaries-ont-manifeste-dans-les-rues-de-huningue-photo-jean-christophe-meyer

Les manifestants se sont ensuite rassemblés dans leur usine, avant de partir en cortège dans les rues de Huningue, en passant par la place Abbatucci, jusqu’à l’hôtel de ville. « On est tous virés », c’était un de leurs cris de ralliement. Les premiers rangs étaient habillés en dalmatiens, en référence aux 102 postes « survivants » après les suppressions d’emplois : « Nous ne serons pas les gentils toutous, BASF devra nous respecter. » Lire la suite

PSA : grève de la faim terminée pour les sept salariés de Poissy

Les sept salariés de PSA à Poissy (Yvelines) du syndicat Sud qui avaient entamé une grève de la faim le 18 septembre dernier pour dénoncer leurs conditions de travail, le harcèlement moral au sein de l’entreprise et la discrimination syndicale dont ils s’estimaient victimes, ont mis fin à leur mouvement ce mercredi après-midi.

2774401_psa-poissy_640x280
Après d’âpres négociations entamées vendredi dernier, ils ont reçu l’assurance de se voir attribuer un poste de travail fixe adapté à leurs qualifications et de voir s’ouvrir une enquête diligentée par l’inspection du travail sur l’égalité de traitement entre les différents syndicats. Lire la suite

Deux prisonniers politiques menacés d’exécution imminente en Iran

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Zaniar Moradi et Loghman Moradi, deux prisonniers politiques kurdes, proches de Komalah (organisation marxiste du Kurdistan d’Iran) ont été condamnés à mort en décembre 2010 pour « inimité avec Dieu ». Emprisonnés depuis 2009, nous avons appris qu’ils étaient menacés d’être exécutés demain ou dans les prochains jours.

z-l-siasi123

L’Initiative Communiste-Ouvrière s’associe aux protestations de la population iranienne face à cet assassinat de deux prisonniers politiques et appellent tous les défenseurs des droits humains à dénoncer ce nouveau crime de la République Islamique d’Iran.

Brest. Condamnée pour injures raciales

Le tribunal de Brest a condamné mardi une Brestoise de 33 ans pour injures raciales à l’encontre d’une jeune femme d’origine gabonaise.

3143488-de-lutte-contre-le-racisme

Au départ de l’affaire, une altercation dans la rue en juin dernier qui a dégénéré au point que l’expression « sale guenon » soit lâchée. Pas question pour la victime de passer l’éponge. D’où sa démarche pour obtenir justice. Elle a été entendue puisque la prévenue, qui a reconnu avoir tenu ces propos « sous le coup de l’énervement », a écopé de 1 000 € d’amende et d’un mois de prison avec sursis.

Ouest-France  : http://www.brest.maville.com/actu/actudet_-brest.-condamnee-pour-injures-raciales_fil-2420836_actu.Htm

Appel des organisations syndicales de Bretagne

Appel CGT, Solidaires, FSU de Bretagne :

La Bretagne souffre du fait de sa situation économique et sociale. Les pans industriels de la région sont mis à mal par des restructurations et des suppressions massives d’emplois dans tous les secteurs.

Les organisations syndicales participent, à leur niveau, à freiner les conséquences de cette catastrophe.

Ce gâchis engendre colère, désespoir et mécontentement.

Cette détresse monte partout en France et doit alerter les pouvoirs publics sur la réalité sociale du pays.

Lire la suite

STX : Appel intersyndical à un arrêt de travail

Ma ville, 30 octobre 2013 :

Les syndicats du chantier STX, CGT, CFDT, FO et CGC, font cause commune pour appeler à un débrayage de 45 minutes demain matin.

Cette action fait suite au comité d’entreprise de jeudi dernier au cours duquel la direction a confirmé ses intentions de dénoncer les accords d’entreprise : temps de travail, primes, compte épargne temps, droit syndical, etc. Le rassemblement se tiendra donc jeudi à 10 h au moment où se tiendra un nouveau comité d’entreprise, consacré à la consultation des élus sur le sujet.

Lire la suite