Archives quotidiennes : 30/10/2013

Deux prisonniers politiques menacés d’exécution imminente en Iran

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Zaniar Moradi et Loghman Moradi, deux prisonniers politiques kurdes, proches de Komalah (organisation marxiste du Kurdistan d’Iran) ont été condamnés à mort en décembre 2010 pour « inimité avec Dieu ». Emprisonnés depuis 2009, nous avons appris qu’ils étaient menacés d’être exécutés demain ou dans les prochains jours.

z-l-siasi123

L’Initiative Communiste-Ouvrière s’associe aux protestations de la population iranienne face à cet assassinat de deux prisonniers politiques et appellent tous les défenseurs des droits humains à dénoncer ce nouveau crime de la République Islamique d’Iran.

Publicités

Brest. Condamnée pour injures raciales

Le tribunal de Brest a condamné mardi une Brestoise de 33 ans pour injures raciales à l’encontre d’une jeune femme d’origine gabonaise.

3143488-de-lutte-contre-le-racisme

Au départ de l’affaire, une altercation dans la rue en juin dernier qui a dégénéré au point que l’expression « sale guenon » soit lâchée. Pas question pour la victime de passer l’éponge. D’où sa démarche pour obtenir justice. Elle a été entendue puisque la prévenue, qui a reconnu avoir tenu ces propos « sous le coup de l’énervement », a écopé de 1 000 € d’amende et d’un mois de prison avec sursis.

Ouest-France  : http://www.brest.maville.com/actu/actudet_-brest.-condamnee-pour-injures-raciales_fil-2420836_actu.Htm

Appel des organisations syndicales de Bretagne

Appel CGT, Solidaires, FSU de Bretagne :

La Bretagne souffre du fait de sa situation économique et sociale. Les pans industriels de la région sont mis à mal par des restructurations et des suppressions massives d’emplois dans tous les secteurs.

Les organisations syndicales participent, à leur niveau, à freiner les conséquences de cette catastrophe.

Ce gâchis engendre colère, désespoir et mécontentement.

Cette détresse monte partout en France et doit alerter les pouvoirs publics sur la réalité sociale du pays.

Lire la suite

STX : Appel intersyndical à un arrêt de travail

Ma ville, 30 octobre 2013 :

Les syndicats du chantier STX, CGT, CFDT, FO et CGC, font cause commune pour appeler à un débrayage de 45 minutes demain matin.

Cette action fait suite au comité d’entreprise de jeudi dernier au cours duquel la direction a confirmé ses intentions de dénoncer les accords d’entreprise : temps de travail, primes, compte épargne temps, droit syndical, etc. Le rassemblement se tiendra donc jeudi à 10 h au moment où se tiendra un nouveau comité d’entreprise, consacré à la consultation des élus sur le sujet.

Lire la suite

Monaco: les salariés de l’hôtel Colombus en grève

France 3 Côte d’Azur, 30 octobre 2013 :

3ème journée de grève pour une quarantaine de salariés de l’hôtel Colombus de 192 chambres à Monaco. Ils contestent une restructuration de l’établissement qui a abouti à deux licenciements. Des licenciements disciplinaires selon la direction.

Les grévistes critiquent également l’emploi croissant d’extras ou de cdd. Depuis le début du conflit, le bar et le restaurant sont restés fermés.

Les négociations organisées cet après-midi sous l’égide de la direction du travail monégasque n’ont rien donné.

Romans: les facteurs en grève

Le Dauphiné Libéré, 30 octobre 2013 :

Le centre de distribution de Romans tournait au ralenti, hier. Et pour cause, une trentaine d’employés avait répondu à l’appel à la grève des syndicats FO et CGT, ce afin de protester contre le projet de réorganisation du service de distribution du courrier et des colis.

« La direction nous a proposé trois scénarios différents, mais ils sont trop flous et nous voudrions savoir exactement ce qu’ils prévoient », explique Yves Domard, délégué CGT, qui reste par ailleurs persuadé que plusieurs suppressions d’emplois sont prévues. « Aucun poste ne sera supprimé, et nous souhaitons bâtir la future organisation en collaboration avec les employés », rassure pour sa part la direction.

Lire la suite

34 postes supprimés chez France Champignon Bonduelle dans les Deux-Sèvres

34 postes seront supprimés dans les 8 mois qui viennent sur le site de l’entreprise France Champignon Bonduelle basé à Thouars.

prog6238486 (1)

Les salariés de France Champignon Bonduelle à Thouars sont fixés sur leur sort:
A l’issue du comité central d’entreprise de ce géant du légume, ils attendaient de connaître le nombre de postes supprimés sur les 160 que compte le site des Deux Sèvres.
Il y en aura 34 au plus tard en juillet 2014.
La mécanisation de la coupe des pieds des champignons
 est à l’origine de cette réduction d’effectif.
Les salariés concernés auront des possibilités de reclassement, mais de grosses incertitudes persistent compte tenu de la moyenne d’âge plutôt élevée des salariés.

http://poitou-charentes.france3.fr/2013/10/29/34-postes-supprimes-chez-france-champignon-bonduelle-dans-les-deux-sevres-348125.html