Des Roms s’installent à la Bourse du travail de Lille

La centaine de personnes, qui avaient été évacuées de leur campement plus tôt dans la journée de lundi, a été invitée par un syndicat étudiant à investir la Bourse du travail.

Les Roms ont été évacués du parking qu'ils occupaient à Villeneuve d'Ascq le 25 octobre.

Les Roms ont été évacués du parking qu’ils occupaient à Villeneuve d’Ascq le 25 octobre.

Une centaine de Roms évacués lundi matin du parking de l’université de Lille 1 à Villeneuve d’Ascq (Nord) ont investi lundi soir les locaux de la Bourse du Travail de Lille à l’invitation d’un syndicat étudiant, selon des sources concordantes. 

«Le syndicat Sud-Solidaire étudiant a proposé en dernier recours à la nuit tombée que les familles puissent être accueillies à la Bourse du travail pour la nuit» où les syndicats disposent de locaux, a déclaré à l’AFP Majdouline Sbaï, vice-présidente (EELV) du conseil régional Nord/Pas-de-Calais, présente sur place.«Il y a à peu près 90 personnes qui sont là. Il a fallu acheter des sacs de couchage, des tentes, trouver à boire et à manger», a poursuivi Majdouline Sbaï.

Ces tziganes d’Europe de l’Est, parmi lesquels des nourrissons, de jeunes enfants, des femmes enceintes et des personnes malades ou âgées, «étaient vraiment dehors sans aucune autre solution» après l’évacuation lundi matin du campement de Villeneuve d’Ascq, abritant jusqu’à 250 d’entre eux, a précisé l’élue. «Les Roms ont été privés de tous leurs caravanes, effets personnels, vêtements, moyens de cuisson et du peu de nourriture qu’ils possédaient», a indiqué l’union syndicale Solidaires-Nord-Pas de Calais dans un communiqué.

Dénonçant «une situation inhumaine», Solidaires a dénombré «une centaine de personnes, dont 45 enfants» à la Bourse du travail, située dans le quartier lillois de Fives. Des syndicalistes, des élus écologistes, une dizaine d’étudiants et quelques bénévoles associatifs s’affairaient lundi soir dans le calme à préparer pour la nuit ces locaux. «C’est une situation absolument pas tenable, je pense que ça ne pourra pas durer plus d’une nuit», a jugé Majdouline Sbaï.

AFP : http://www.liberation.fr/societe/2013/10/28/des-roms-s-installent-a-la-bourse-du-travail-de-lille_943018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s