Charente : après 37 jours de grève, les facteurs ont repris le travail

Sud-Ouest, 25 octobre 2013 :

Un accord a été signé jeudi entre la direction courrier de La Poste et les facteurs de Saint-Amant-de-Boixe, mettant fin à un long conflit.

Les grévistes du centre de tri de Saint-Amant-de-Boixe, en Charente, -11 facteurs sur 13-, et la direction de La Poste ont enfin trouvé un terrain d’entente. Un protocole d’accord a été signé jeudi après 37 jours de conflit.

La reprise du travail a eu ce lieu ce vendredi et le retour à la normale dans la distribution du courrier est prévue en début de semaine prochaine.

« Les agents peuvent être fiers. Ils sortent de ce conflit la tête haute »‘, indique Patricia Gauthier, la secrétaire départementale de la CGT pour le secteur de la poste et des télécommunications (CGT-FATP). Si la fermeture du centre de Saint-Amant est inéluctable, les agents ont, en effet, obtenu gain de cause sur plusieurs points.

Qu’ont-ils obtenus ?

Le transfert de l’activité sur Fléac aura finalement lieu en avril , « et non en novembre comme le voulait, au départ, la direction ».

La Poste s’est engagée à créer deux postes en CDI. Surtout, les agents ont obtenu d’être mutés sur les centres de leur choix, leurs désirs ont été entendus. « Alors qu’auparavant, il s’agissait de « choix » dictés par la direction. » Finalement, seulement deux rejoindront Fléac.

Une victoire de la solidarité entre agents, selon la représentante de la CGT qui, au nom des grévistes, remercie la population et les politiques de leur soutien tout au long de leur action.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s