Pamiers : La grève se poursuit à Aubert et Duval

La Dépêche, 24 octobre 2013 :

«Nous sommes dans un dialogue de sourds» indiquait hier le porte-parole des grévistes qui depuis lundi occupent leur atelier, celui d’estampage, au sein de l’usine Aubert et Duval.

Une grève surprise, à laquelle les syndicats n’ont pas été associés, à la demande des grévistes. Ces derniers veulent une amélioration de leurs conditions de travail et de leurs salaires, de façon à favoriser un mouvement interne et donc à susciter des candidatures auprès de leur atelier, qui à ce qu’ils disent, ne fait pas recette en termes de mobilité interne. Selon les grévistes les représentants de la direction ont rejeté leur demande d’augmentation générale des salaires : «On nous renvoie systématiquement sur des augmentations individuelles» explique le porte-parole. Direction qui de toute façon demande depuis le début une reprise du travail pour négocier, comme elle nous l’indiquait dès lundi. Autant dire que la situation est bloquée. Cette grève affecte uniquement l’atelier d’estampage, soit une petite trentaine d’ouvriers qui occupent les locaux.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s