La grogne des auxiliaires de vie scolaire

Trois mois après les promesses du gouvernement de professionnaliser la fonction d’auxiliaires de vie scolaire, une quinzaine de représentants de ces salariés précaires employés dans les établissements scolaires auprès des élèves handicapés est venue, hier matin, demander des comptes à la direction académique des services de l’éducation nationale (Dasen).

Les AVS, hier matin, devant le rectorat. Photo DDM Xavier de Fenoyl

Les AVS, hier matin, devant le rectorat. Photo DDM Xavier de Fenoyl

Après un rassemblement qui a regroupé une quinzaine de membres du collectifs des AVS devant les portes du rectorat, une délégation a été reçu par le secrétaire général de la Dasen. Au cours de cet entretien, M. Vial a expliqué aux représentants de Sud éducation, du SNU-IPP et de la CGT éducation que les promesses gouvernementales ne seront que partiellement tenues. Faute de budget disponible, seuls les auxiliaires de vie scolaire titulaires d’un contrat de travail d’auxiliaire d’éducation pourraient être titularisés. Mais les AVS sous contrat aidé ne seront pas reconduits dans leurs fonctions.

Dans l’académie de Toulouse ces AVS employé directement par le ministère de l’éducation nationale ne sont que 150 sur un total de 450 salariés. Dès le 30 octobre, 85 d’entre eux dont le contrat de deux ans arrivera a échéance perdront leurs emplois. «Ces fins de contrats non renouvelés devrait se poursuivre au même rythme jusqu’à la rentrée de septembre 2014», précise Vincent Labatut au nom des 300 auxiliaires de vie scolaire précaires de l’académie. Elles devraient être compensées par de nouvelles embauches d’AVS pour des durées de deux ans non renouvelables. Pour tenter de s’opposer à cette fin programmée de leurs emplois les AVS précaires promettent de se mobiliser dès la rentrée des vacances de la Toussaint. Ils participeront notamment à la grève des services de l’éducation nationale programmée pour le 13 novembre.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/19/1734534-la-grogne-des-auxiliaires-de-vie-scolaire.html

Une réponse à “La grogne des auxiliaires de vie scolaire

  1. aubert lucien

    avs-evs est une aubaine pour l’état qui nous paye au rabais, omet volontairement la formation et en plus ça lui permet de boucher les trous de l’éducation nationale et de dégonfler partiellement les chiffres du chômage.
    bataille juridique et combat pour la reconnaissance de ceux qui se dévouent pour les enfants handicapés.
    lucien aubert

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s