Archives quotidiennes : 16/10/2013

Expulsion des étrangers des centres d’hébergement. Une lutte autour d’un lieu réquisitionné à Caen

Article paru dans la RP n°782 (écrit en août) :

1402886_10201447848531280_1884522863_o

Publicités

Les murs de la honte de l’Union Européenne

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Selon les ONG, 20.000 réfugiés et migrants sont morts ces vingt dernières années en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Union Européenne. Généralement, on ne trouve pas la moindre ligne sur ces morts dans les journaux, et voilà, qu’après les drames récents survenus aux larges de Lampedusa et de Malte, politiciens de droite et de gauche s’émeuvent et versent des larmes de crocodile sur ce qu’ils appellent un « drame de l’immigration ». Comme le notait déjà Rosa Luxembourg, « Le prolétaire ne peut attirer sur lui l’attention de la société qu’en tant que masse qui porte à bout de bras le poids de sa misère. Même le dernier d’entre eux, le vagabond, devient une force publique quand il forme masse, et ne formerait-il qu’un monceau de cadavres. ».

Mais les larmes de crocodile ne sont pas encore séchées que les discours aux relents humanistes redeviennent la froide et inhumaine politique raciste de l’Union Européenne et de sa guerre contre les migrants et les réfugiés. Grand prince, l’Etat italien va accorder la nationalité italienne aux victimes du naufrage de Lampedusa, et même leur offrir ce qu’il refuse aux migrants vivants, un petit coin de terre pour les enterrer. Il est vrai que cette généreuse symbolique vis à vis de cadavres revient moins cher que de rapatrier les corps auprès de leurs familles restées sur la corne de l’Afrique. Pour les survivants, par contre, c’est la matraque des politiques xénophobes : une amende pour immigration illégale suivie de l’expulsion.

Lire la suite

Contre les expulsions, nouvelle manifestation lycéenne à Paris jeudi

Après une première manifestation ce 16 octobre, les lycéens appellent au blocage des lycées d’Ile de France demain matin 17 octobre et à un rassemblement à 12h00 jeudi Place de la Nation à Paris pour partir en manifestation contre les expulsions d’élèves étrangers, et pour le retour en France de Khatchit (lycéen parisien de 19 ans expulsé vers l’Arménie) et de Léonarda (collégienne pontisalienne de 15 ans extraite d’un bus scolaire par la police afin d’être expulsée vers le Kosovo avec ses parents, frères et sœurs).

Lycéens

Des centaines de lycéens dans la rue contre l’expulsion de Khatchik

PARIS, 16 oct 2013 (AFP) – Plusieurs centaines de lycéens parisiens se sont rassemblées mercredi devant le rectorat de Paris (XXe) pour protester contre les expulsions d’élèves étrangers, après celle d’un jeune arménien scolarisé à Paris, a constaté un journaliste de l’AFP.

arton94002-480x299

Réunis à l’appel notamment du syndicat lycéen FIDL, du Réseau éducation sans frontières (RESF) et de la CGT Educ’action, les élèves ont scandé “Valls démission“ et “Libérer Katchik“, bloquant entièrement l’avenue Gambetta, où se trouve le rectorat.

Agé de 19 ans, Khatchik Kachatryan, élève au lycée Camille-Jenatzy (18e), a été expulsé samedi vers l’Arménie, selon RESF. Lire la suite

Forte mobilisation à Rennes contre le nouvel accord anti-social

Info de PSA Rennes transmise par un camarade de PSA :

1600 grévistes sur le site de PSA Rennes un succès énorme et la prise de position contre l’accord marche très bien.

PSA : Projet d’accord antisocial, prise de position, mensonges de FO et réponse

Infos transmises par un camarade de PSA :

Aujourd’hui le 16, appel à la grève avec la cfdt à Rennes, Sochaux et Metz-Trémery, appels également de la CGT à Poissy et St Ouen, et à Caen demain en intersyndicale.

En même temps à lieu un comité paritaire stratégique, grand messe de Varin avec les syndicats, ou il va refaire son cinéma sur les futurs lancements et le maintien des site et également un point sur la capitalisation avec le Chinois Dengfeng et l’etat qui est dans les cartons pour encore dramatiser la situation du groupe .

La direction centrale attend un avis des syndicats pour le mardi 22 : ce n’est pas encore la signature.

Lire la suite

Ciel: grève et réunion tendue chez D’Aucy

Le Journal de Saône-et-Loire, 16 octobre 2013 :

Depuis 7 heures ce matin, les salariés de Val D’Aucy, à Ciel, ont arrêté le travail à l’occasion d’une réunion qui s’annonce tendue avec la direction. Au départ, le comité d’entreprise devait se tenir dans le cadre du PSE (Plan de sauvegarde de l’emploi) mais après les révélations du JSL annonçant l’existence d’un repreneur, les salariés et leurs élus CGT ont décidé de changer l’ordre du jour.

Des syndicalistes qui étaient ce matin « très énervés » d’avoir apris cette nouvelle par la presse et non par les voies officielles de la direction de Cecab. « Ils nous ont caché l’existence de ce projet. Lundi nous avons eu une réunion avec la direction, qui, nous l’avons appris ensuite, devait nous lire un communiqué du reprenneur qui souhaitait communiquer. Et nous n’avons rien eu! ». La réunion qui devrait se tenir toute la matinée s’annonce donc houleuse, l’ensemble des salariés comptant bien faire pression pour avoir des réponses et des informations.