Blocus de l’usine Michelin de Joué-les-Tours

France Bleue, 10 octobre 2013 :

Les camions restent à l’extérieur du site jocondin, interdits d’entrer et de sortir par une partie des salariés. Des pneus brûlent à l’entrée, preuve du bras de fer que veulent engager les délégués syndicaux.

Une partie des salariés empêchent les camions de livraison de pénétrer à l’intérieur et de sortir. Selon les syndicats CGT et Sud, plus d’une cinquantaine de camions sont ainsi stationnés à travers l’agglomération tourangelle, en attendant la fin du blocus. Ce que demandent les grévistes, c’est un geste de la direction de Michelin sur les retenues de salaire suite aux jours de grève.

Le blocus de l’entrée de l’usine de Joué-les-Tours tiendra au moins jusqu’au milieu de la matinée, assurent les délégués syndicaux. Ils se préparent aussi aux réunions (deux sont prévues en deux semaines, dont la première mardi après-midi).

La direction de Michelin continue de communiquer sur le plan engagé (suppression de 726 postes sur le site jocondien), dont les négociations doivent aboutir avant la fin novembre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s