Toujours pas d’hébergement pour la famille Hokic / Alimanovic

Cela fait depuis le 15 avril 2013 que la famille Hokic / Alimanovic et ses cinq enfants, âgées de 3 à 11 ans, vivent dans deux camionnettes au pied du 20 rue de Cologne dans le quartier de Planoise à Besançon.

Planoise

Soutenue par des habitantes et habitants du quartier et plusieurs organisations associatives (CNL, Collectif A la rue, Espoir et Fraternité Tsigane de Franche-Comté, les Roms des Balkans), syndicales (UL CGT, SUD Santé Social) et politiques (Gauche Anti-capitaliste, Lutte Ouvrière, Initiative Communiste-Ouvrière, NPA), plusieurs manifestations et actions ont été organisées pour exiger le relogement immédiat de cette famille.

Suite à l’audience du lundi 16 septembre, le Tribunal Administratif de Besançon a rendu un jugement le mardi 17 septembre concernant la famille : la Préfecture du Doubs a été condamnée à trouver un hébergement dans trois semaines sous astreinte de 50 euros par jour. A ce jour, trois semaine plus tard, mercredi 9 octobre, toujours aucune solution proposée… même si le secrétaire général de la préfecture a fait savoir par voie de presse qu’une solution serait proposée d’ici la fin de semaine.

Lundi 6 octobre, Monsieur Jacques Vuillemin, ancien premier adjoint du maire de Besançon, a adressé une lettre au maire de Besançon pour dénoncer la situation de cette famille et demandé à la mairie de prendre des mesures d’urgence pour la reloger.

Voir la lettre de Monsieur Jacques Vuillemin au maire de Besançon (en PDF) : LettreMairedef

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s