Tahiti : Il y a urgence à l’hôpital

Les Nouvelles de Tahiti, 9 octobre 2013 :

Hier, dès 4 heures du matin, les grévistes d’O oe to oe rima ont bloqué, avec des pneus et des poteaux d’acier, l’entrée principale de l’hôpital du Taaone. Avec ce barrage, le syndicat voulait se faire entendre du gouvernement. Durant la période du préavis de grève, la semaine dernière, aucun membre n’avait répondu à leur demande d’entretien.

O oe to oe rima demande la requalification des contrats à durée déterminée en contrats à durée indéterminée

Fin août, le syndicat avait également déposé un préavis de grève et un protocole d’accord avait été signé en septembre. Le seul point de revendication qui restait concernait la situation précaire de 393 agents

Hier soir, la ministre de la Santé recevait enfin les grévistes à son ministère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s