Le train de vie des grands bourgeois

Varin, PDG de PSA, s’est fait cambriolé sa résidence du Vésinet (Yvelines) le 2 octobre. Ce fait divers n’aurait que très peu d’intérêt, si ce n’est que Le Parisien du 3 octobre indique que les voleurs se sont emparé de près de 500 000 € de bijoux et de devises étrangères. Cela donne idée du train de vie de ce grand bourgeois qui après avoir supprimé 11.000 postes sur le groupe, s’attaque aux salaires et aux conditions de travail des ouvriers du groupe avec l’accord de compétitivité qu’il cherche à imposer.

Et c’est 500.000 euros ce n’est que ce que Varin avait à son domicile, cela ne concerne pas les fortunes qu’il doit avoir sur des comptes en banque. « Il faut se serrer la ceinture » nous disent les patrons et politiciens à leurs services… mais eux continuent de s’enrichir sur notre dos. Il est temps d’exproprier la bourgeoisie, de prendre ses fortune, volée sur le travail des ouvriers, mais aussi les usines et autres moyens de production, pour construire une société où nous pourrons tous vivre décemment.

2 réponses à “Le train de vie des grands bourgeois

  1. Quand l’écart entre riches et pauvres devient un gouffre, le capitalisme montre ses limites….

    J'aime

  2. Pingback: Procès-Verbal suite au cambriolage de Varin | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s