Pont-de-Claix : Les salariés de Vencorex en grève

Le Dauphiné Libéré, 28 septembre 2013 :

Des poids lourds arrêtés sur des centaines de mètres aux abords de la plate-forme chimique du Pont-de-Claix. Hier matin, une grève des salariés de Vencorex, initiée par le syndicat CGT, a perturbé l’activité de la plate-forme dont l’entrée a été bloquée.

Filipe Da Cruz, délégué syndical CGT à Vencorex explique le mouvement : « Lors de la création de Vencorex par Perstorp et le groupe thaïlandais PTT, actionnaire majoritaire, la direction avait prévu un plan d’investissement structurel de 250 M€. À ce jour, seuls 40 M€ d’investissements de maintien ont été financés […] Selon les experts, à qui le comité d’entreprise a fait appel dans le cadre du droit d’alerte, 35 M€ d’investissement sont indispensables pour rendre compétitive la chaîne TDI comprenant les unités TDI et TDA (composés chimiques). Sans cet investissement, la chaîne TDI – les deux-tiers de la plate-forme – et à terme le site tout entier seraient condamnés ».

Lors des CE de mardi et mercredi, rien de concret n’a été annoncé. La direction (que nous ne sommes pas parvenus à joindre, NDLR) dévoilera sa stratégie en novembre Et d’ajouter : « PTT vient d’investir 35 M€ dans une unité HDI et dérivés en Thaïlande. Nous avons l’impression qu’en rachetant l’entreprise, PTT souhaitait nous spolier ». Autre inquiétude : l’avenir des ateliers soude, dessalage, saumure et de ses 50 salariés. « Il y aura un impact social sur ces productions même en cas d’investissement » confie M. Da Cruz qui pointe du doigt le financement du Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de 90 M€ dont la mise en conformité est prévue fin 2015. « L’investissement cette mise en conformité dans le secteur compression, chlore et électrolyse a été gelé par l’entreprise » selon la CGT qui demande le gel des subventions publiques (les collectivités territoriales et l’État contribuent au financement à hauteur de 33 M€). La CGT a rencontré Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix, et Richard Samuel, préfet de l’Isère. La grève prendra fin ce midi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s