Semur-en-Auxois : le personnel de l’Ehpad en grève

Le Bien Public, 26 septembre 2013 :

Ce jeudi, le personnel de l’Ehpad de Semur-en-Auxois est en grève. Le syndicat CGT dénonce la dégradation des conditions de travail.

«Effectifs restreints », « gestion des absences inadaptée », « rappels sur les repos », « désorganisation des équipes », « respect de la dignité des résidants remis en cause »… Voilà quelques-uns des griefs que dénonce la CGT sur les conditions de travail au sein de l’Ehpad de Semur. Conséquence : un préavis de grève a été déposé pour la journée de ce jeudi.

« Donner du sens au travail »

La CGT revendique ainsi « la suppression du rappel des personnels en repos ou congé », « le maintien de la cohésion des équipes », « le respect de la réglementation du travail dans les amplitudes horaires », « la mise en place d’une étude ergonomique », « des effectifs à la hauteur des besoins ». Une réunion de négociation s’est tenue mardi après-midi. La direction a ainsi accepté la mise en place d’une étude ergonomique, la remise à niveau des effectifs, le principe de ne pas rappeler le personnel en repos et la création de deux équivalents temps plein en 2014. « Mais le compte n’y est pas », note Denis Bétand, secrétaire général à la CGT. « La direction a remis à niveau des effectifs qui étaient prévus à l’ouverture de l’Ehpad en 2009 », poursuit-il. Or, pour la CGT, cette remise à niveau ne répond pas aux réels besoins. Et d’avancer qu’au sein de l’Ehpad, deux services estiment qu’il faudrait une personne en plus par jour.

Autre reproche : « Pendant que nous étions en sous-effectifs durant ces dernières années, la spécificité des résidants n’a pas été prise en compte. Cela a créé des souffrances psychiques et physiques chez le personnel qui est usé », déplore Denis Bétand. Ce dernier attend beaucoup de l’étude ergonomique. « Nous la demandions depuis des années. Cela va permettre de comprendre le travail et d’agir en fonction de cela. » Et ainsi d’intervenir au niveau de l’organisation, autre point de reproche du syndicat.

Grève maintenue

La CGT maintient cependant la grève car pour le représentant syndical, « elle permet de poser une prise de conscience pour aller vers une amélioration. On maintient la grève parce que nous n’en sommes qu’au niveau des effectifs minimums prévus en 2009. » Et la CGT de déplorer « une logique managériale prioritairement axée sur les gains de productivité ». Or, Denis Bétand insiste : « Dans un Ehpad, on est là pour soigner alors que, là, on est en train de compter ce qu’on gagne. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s