Archives quotidiennes : 23/09/2013

Genève : Le mouvement de grève continue à Gate Gourmet

La Tribune de Genève, 23 septembre 2013 :

Tout en acceptant de signer leurs contrats de travail revus à la baisse pour pouvoir continuer la lutte, une vingtaine d’employés de Gate Gourmet poursuivent leur mouvement de grève.

Une vingtaine d’employés de Gate Gourmet ont poursuivi la grève lundi à l’aéroport de Genève, a indiqué le syndicat SSP.

Les grévistes ont en même temps accepté de signer leurs contrats de travail revus à la baisse pour pouvoir continuer la lutte.

Lire la suite

Publicités

Les métallos liégeois débarquent en force à Namur

L’Avenir, 23 septembre 2013 :

La réunion tripartite ArcelorMittal est prévue à 10 heures ce matin à Namur, au siège du gouvernement wallon. Pour soutenir ses positions, la FGTB a mobilisé environ 400 sidérurgistes. Ils se feront entendre à partir de 9h30, dans le quartier de l’Élysette et aux alentours. (…)

« La direction s’est emballée »

«Il n’y a pas de vraie rupture entre la direction et nous», tempère Jean-Luc Rader, secrétaire régional de la FGTB Métal. «Mais la direction s’est emmêlée les pinceaux à deux reprises», ajoute-t-il.

La direction a reproché au Setca-FGTB d’organiser des assemblées générales, avec arrêt des lignes de production. Or, en réunion tripartite début septembre, chacun s’était engagé à avancer à un rythme soutenu.

Lire la suite

Gosselies : Mouvement de grève à Caterpillar

RTL Infos, 23 septembre 2013 :

L’entrée du zoning de Gosselies, sur la N5, est paralysée ce lundi matin. Ce sont les travailleurs de Caterpillar bloquent tous les accès à l’entreprise. Ils sont en grève jusque demain mardi.

Piquet de grève du 30 janvier 2012

Environ 200 travailleurs de l’entreprise Catepillar de Gosselies bloquent les entrées de leur société ce lundi matin. Ils veulent empêcher la direction et les sous-traitants de rentrer.

Lire la suite

Manifestation à Madrid pour défendre la santé publique

Le Parisien, 22 septembre 2013 :

Aux cris de « la santé publique ne se vend pas, elle doit être défendue » et « Si, c’est possible », des milliers de médecins portant leurs blouses blanches, mais aussi de nombreux usagers du système de santé, ont parcouru le centre de la capitale.
Beaucoup brandissaient des pancartes marquées du « Non » et de la paire de ciseaux devenus emblématiques des manifestations contre l’austérité en Espagne, mais aussi des banderoles dénonçant une « Santé en vente » ou réclamant une « Santé 100×100 publique et universelle ».

« Nous ne sommes pas ici pour défendre nos conditions de travail mais parce que nous nous soucions de la santé publique pour nos familles et pour nous aussi, car nous savons que c’est ce qu’un usager peut recevoir de meilleur », expliquait Maria Eugenia, une cardiologue de 35 ans travaillant dans un hôpital public qui a préféré ne pas donner son nom de famille.

Lire la suite

Manifestation à Rabat contre la vie chère et le gouvernement

Atlas Infos, 22 septembre 2013 :

Une manifestation a été organisée, dimanche à Rabat, en protestation contre la hausse des prix et l’imposition d’un système d’indexation partielle sur les produits pétroliers liquides.

maro

La manifestation, qui a réuni quelques milliers de personnes, s’est tenue à l’appel du Parti de l’Istiqlal (PI), en présence de membres de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM).

Lire la suite

Air France : appel à la grève pour le mois de novembre

Pour protester contre les 2800 nouvelles suppressions de postes, les hôtesses et stewards sont appelés à faire grève du 20 au 24 novembre.

PHO49472d4a-213d-11e3-a3f1-80a8e69d72d7-805x453

A peine Air France a-t-il annoncé la suppression de 2800 postes supplémentaires que la gronde monte déjà. Troisième force syndicale d’Air France, Unsa Aérien, qui représente le personnel navigant, appelle, ce jeudi, les hôtesses et stewards d’Air France à la grève du 20 au 24 novembre contre les nouvelles mesures d’économies annoncées par la compagnie aérienne. Lire la suite

Côte d’Ivoire : Des enseignants lancent une grève « illimitée » pour des revendications salariales

ABIDJAN (Xinhua) – Les enseignants des établissements privés de Côte d’Ivoire ont lancé un mot d’ordre de grève « illimitée » pour des revendications salariales, a appris Xinhua samedi auprès des syndicalistes.

fesci

 Lors d’une conférence de presse, les enseignants mécontents ont décidé de débrayer dans les prochains jours pour « donner de la voix ». Selon le secrétaire général du Syndicat national des enseignants du privé laïc de Côte d’Ivoire (SYNEPLACI), Oumar Camara, la décision d’observer un arrêt de travail à compter de lundi est venue à l’issue de plusieurs périodes d’attente et de promesses non satisfaites. Lire la suite