Archives quotidiennes : 21/09/2013

Manifestation à Berne contre le dumping salarial et le «vol des rentes»

Le Temps, 21 septembre 2013 :

Plusieurs milliers de personnes ont défilé samedi après-midi à Berne pour dénoncer le dumping salarial et le vol des rentes. Par cette mobilisation nationale, l’Union syndicale suisse (USS) voulait envoyer un signal clair contre le relèvement de l’âge de la retraite et la précarisation des conditions de travail.

Trois défilés partis du nord, de l’est et de l’ouest de la ville ont convergé vers la Place fédérale. Cette multi-localisation a permis aux syndicats d’organiser des rassemblements spécifiques à leur branche.

Lire la suite

Manifestation géante des ouvriers du textile au Bangladesh

France TV Infos, 21 septembre 2013 :

Environ 50 000 employés de l’industrie textile bangladaise se sont rassemblés pour réclamer une augmentation d’une fois et demie du salaire minimal.

La manifestation a duré quatre heures. Quelque 50 000 employés de l’industrie textile bangladaise ont organisé samedi 21 septembre à Dacca (Bangladesh) leur plus important rassemblement. Ils réclament une augmentation d’une fois et demie du salaire minimal. « Il s’agit de la plus grande manifestation de ce genre pour demander des hausses de salaire », a commenté Habibur Rahman, chef de la police métropolitaine de Dacca.

Lire la suite

Les fonctionnaires appelés à la grève mardi et mercredi en Grèce

Reuters, 21 septembre 2013 :

Le syndicat grec des fonctionnaires Adedy appelle à une grève de 48 heures mardi et mercredi pour protester contre les licenciements dans le secteur public.

« Le syndicat a décidé de continuer son action contre la politique destructrice du gouvernement et de la troïka (UE, FMI, BCE) », déclare le syndicat dans un communiqué.

Lire la suite

Planoise : Enfants à la rue ça suffit !

Besançon : Dans le quartier HLM de Planoise à Besançon, la famille Hokic / Alimanovic vit dans deux camionnettes au pied du 20 rue de Cologne avec ses cinq enfants, âgés de trois à onze ans, et tous scolarisés dans le quartier. A l’occasion de la venue de plusieurs élus locaux (dont le maire de la ville) pour la fête du quartier de Planoise ce 21 septembre, un rassemblement était organisé pour exiger un logement pour la famille Hokic / Alimanovic.

Planoise

Une vingtaine de personnes minimum se sont donc rassemblées dans l’après-midi pour interpeller les élus et distribuer un tract « Lettre Ouverte aux élus » tant aux élus qu’aux habitants présents. Peu contents de se faire ainsi interpeller par des habitantes et habitants du quartier, le maire et d’autres élus de la ville ont promis qu’une solution d’hébergement serait très prochainement  proposée. D’après eux, la municipalité n’attendrait qu’un feu vert de la Préfecture pour proposer un logement à cette famille. En attendant, la lutte continue, et elle continuera jusqu’à ce que chaque être humain ait un logement décent !

En mémoire de Pavlos Fyssas à travers l’Europe

Le musicien de hip-hop et militant antifasciste Pavlos Fyssas a été froidement assassiné par un membre du parti Néo-nazi, Aube Dorée le 17 septembre. Depuis, en mémoire de Pavlos Fyssas et contre l’extrême-droite qui assassine de Paris à Athènes, des rassemblements et manifestations ont été organisés à travers toute l’Europe.

Amsterdam (Pays-Bas) : 19 septembre

Amsterdam

Athènes (Grèce) : 18 septembre

Athènes

Lire la suite

Bangladesh : les ouvriers du textile manifestent

AFP, 21 septembre 2013 :

Des milliers d’ouvriers du textile au Bangladesh ont bloqué des routes et attaqué des usines en dehors de la capitale Dacca samedi, exigeant un salaire mensuel minimum équivalant à 100 dollars américains.

Les manifestants, dont de nombreux étaient armés des bâtons, ont débrayé dans des dizaines d’usines de confection travaillant pour des grandes marques occidentales, et ont défilé des heures durant dans les principales zones industrielles de Gazipur, Mouchak et Ashulia.

Lire la suite

Gosselies : Grève chez Caterpillar

L’Avenir, 21 septembre 2013 :

Les travailleurs de Caterpillar se croisent les bras pour au moins 48 heures. En cause, une volonté de la direction de revoir les conventions collectives pour les travailleurs qui resteraient dans l’entreprise.

« Ce sera pareil lundi. Et mardi, on revoit la direction », avance Ivan del Percio, délégué FGTB chez Caterpillar.

Les raisons de cette colère syndicale: la direction souhaiterait revoir l’organisation du travail de ceux qui échapperont aux licenciements. C’est d’ailleurs pendant les négociations concernant le plan de licenciement massif (1 400 personnes) que le clash a eu lieu. Mais plus largement, «les travailleurs sont sous pression. Ils en ont marre! Les négociations durent et vont encore durer. Ils n’ont aucune idée de leur avenir », ajoute Thierry Duchêne, permanent CSC-Metea.

Lire la suite