Caen : les réfugiés du 202 rue de Bayeux ont été expulsés ce matin

La police est arrivée à 6 heures ce matin au 202 rue de Bayeux pour expulser la vingtaine de demandeurs d’asile qui occupaient encore un ancien foyer depuis le mois de juin. L’évacuation s’est faite sans incidents. 

Évacuation du squat du 202 rue de Bayeux à Caen, 19 septembre 2013

Évacuation du squat du 202 rue de Bayeux à Caen, 19 septembre 2013

L’ordonnance d’expulsion avait été confirmée par le tribunal d’instance de Caen il y a 8 jours.
Elle a été mis à exécution ce jeudi matin. La police est arrivée à 6 heures du matin.
Une soixantaine de policiers, mais pas de CRS.
L’évacuation s’est faite « en douceur ». Les membres du Collectif ont ouvert les grilles pour que les forces de l’ordre puissent intervenir sans avoir besoin de forcer les accès. Les occupants s’étaient préparés à l’expulsion. Ils ont eu le temps de récupérer toutes leurs affaires.
La police les a d’abord rassemblés dans la cour à l’arrière du bâtiment, non visibles depuis la rue.
Ils ont ensuite été conduits à l’extérieur de la propriété, sur le trottoir d’en face.

 Les familles de réfugiés expulsés du 202 rue de Bayeux à Caen, le 19 septembre 2013

Les familles de réfugiés expulsés du 202 rue de Bayeux à Caen, le 19 septembre 2013

Le « collectif 14 pour le respect des droits des étrangers et des réfugiés » a obtenu, après négociations, que les occupants (principalement des familles mogoles et chinoises) ne soient pas embarqués au commissariat.
Les réfugiés souhaitent rester groupés. Une quinzaine de membres de l’association sont actuellement avec eux pour les aider à trouver une solution de relogement.
Selon la responsable de la direction départementale de la cohésion sociale (services de l’Etat), les occupants pourraient être hébergés provisoirement dans un hôtel pour une semaine. Néanmoins, le collectif craint que les familles ne se retrouvent très vite dans la rue.

Le reportage de Stéphanie Lemaire et Patrick Mertz ( ITW :  Commandant Philippe Lepol, direction départementale de police (14), Temuulen Taivan 10 ans, Régis Guillet, membre du collectif 14 pour le respect des droits des étrangers et des réfugiés)

Caen : expulsés des réfugiés rue de Bayeux, 19 septembre 2013

http://basse-normandie.france3.fr/2013/09/19/caen-les-refugies-du-202-rue-de-bayeux-en-cours-d-expulsion-321235.html?fb_action_ids=475744529191173&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%22475744529191173%22%3A550637851651782%7D&action_type_map=%7B%22475744529191173%22%3A%22og.likes%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s