Archives quotidiennes : 19/09/2013

Manifestation symbolique sur le site du futur hôpital

Sans titre

La CFDT Deux-Sèvres et les syndicalistes CFDT de l’hôpital Nord Deux-Sèvres ont manifesté ce mercredi à Faye l’Abbesse près du site où est prévue la construction du plateau technique unique. Ils réclament que « Le Ministère dise oui très rapidement à ce projet. Sinon, ce sera la mort des trois hôpitaux Nord Deux-Sèvres ».

Courrier de l’Ouest.

La Poste : un rapport dénonce «une réelle souffrance au travail»

Le Figaro, 19 septembre 2013 :

Une enquête indépendante a été conduite après le suicide d’un cadre de la direction de la communication en février. Le cabinet consulté donne l’alerte.

Le climat social à la Poste à nouveau épinglé. Un rapport commandé à un cabinet d’expertise indépendant, Catéis, après le suicide d’un cadre de la direction de la communication de l’entreprise publique en février dernier, Nicolas C., dresse un constat peu reluisant du fonctionnement de ce service. D’après les conclusions dévoilées ce jeudi par le Parisien – Aujourd’hui en France et qui seront officiellement présentées cet après-midi au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), «l’état de santé d’une partie du personnel apparaît comme préoccupant voire inquiétant sur les derniers mois». Une quinzaine de personnes évoquent un «mal-être» ou une «réelle souffrance au travail». Deux salariés ont même déclaré «avoir eu des idées suicidaires en lien avec leur souffrance au travail» au cours des deux dernières années.

Lire la suite

Paris : Rassemblement en hommage à Pavlos Fyssa

Ce 19 septembre, environ 500 personnes se sont rassemblées place Saint-Michel à Paris pour rendre hommage à Pavlos Fyssa, musicien anti-fasciste assassiné en Grèce par un membre du parti néo-nazi Aube dorée.

ParisAntifa

Ni oubli pour nos camarades,
Ni pardon pour ceux qui ont guidé la main de leurs assassins.

Lyon : Manifestation des antifascistes place de la Comédie

Lyon Mag, 19 septembre 2013 :

Environ 150 militants d’extrême-gauche ont manifesté ce jeudi vers 18h sur la place de la Comédie. Un mouvement en hommage à un jeune rappeur antifasciste grec, tué à Athènes mardi par un néonazi.

Grèce : Des milliers de personnes manifestent contre les néo-nazis

L’Avenir, 19 septembre 2013 :

Des milliers de personnes ont manifesté contre les néo-nazis jeudi soir dans une banlieue populaire de l’ouest d’Athènes, près du quartier de Keratsini où un musicien anti-fasciste avait été tué par un militant supposé du parti néo-nazi Aube dorée.

À l’appel de syndicats ouvriers, un cortège rassemblant environ 4.000 personnes a défilé derrière une banderole énonçant «Blocage au fascisme», en présence de policiers anti-émeutes, a constaté une journaliste de l’AFP.

«Dehors les fascistes», «Les travailleurs n’ont pas peur des menaces», «Debout le peuple, ne courbe pas la tête, la résistance est la seule voie possible», tels étaient les slogans lancés au micro par des dirigeants syndicaux, et scandés par la foule.

Lire la suite

Expulsion du 202 rue de Bayeux à Caen

Avec l’appui de la justice bourgeoise (au nom du peuple français !), qui place la sacro-sainte propriété privée et le droit à la propriété bien avant le droit à une vie décente, l’appareil répressif composé d’une centaine de flics et une brigade d’huissiers a procédé, ce matin de 6h à 11h, à l’expulsion du 202 rue de Bayeux à Caen, le lieu réquisitionné (propriété d’un bailleur social, vide depuis plus d’un an et finalement muré après l’expulsion) par les militants et une partie des expulsé-e-s des centres d’hébergement d’urgence.

CaenEx2

Le 202 est partout ! La lutte continue !

Un logement perenne et décent pour toutes et tous ! Régularisation de tous-tes les sans-papiers !

Voir le communiqué de l’AG de lutte contre toutes les expulsions

Grève chez Ikea en Allemagne vendredi

Le Soir, 19 septembre 2013 :

Les salariés d’Ikea en Allemagne sont appelés à faire grève vendredi pour réclamer l’amélioration des conditions de travail et de salaires dans le secteur du commerce, a annoncé jeudi le syndicat Verdi.

Manifestation de travailleuse d’Ikéa à Braunschweig en juin 2013

Quatorze des 46 magasins en Allemagne du numéro un mondial de l’ameublement, ainsi que son centre d’appel dans le pays, sont concernés par cet appel à la grève qui pourrait se traduire par des magasins fermés selon le niveau de la participation, a déclaré un porte-parole de Verdi. Sont touchées entre autres les régions de Bavière (sud), Hesse (ouest) et Bade-Wurtemberg (sud-ouest). Un rassemblement et une manifestation sont également prévus à Wallau (ouest), siège d’Ikea en Allemagne. Ikea a ainsi proposé une hausse de 2,5% des salaires à ses employés à partir d’août.

Charleroi : Mobilisation spontanée des cheminots

RTBF, 19 septembre 2013 :

Les voies de chemin de fer qui étaient occupées depuis jeudi matin par des cheminots de la gare de triage de Monceau-Sur-Sambre (Charleroi), entre la gare de Charleroi-Sud et la dorsale wallonne vers Mons et entre Charleroi-Sud et Bruxelles, ont été libérées. C’est ce qu’a annoncé la SNCB vers 15h30.

La circulation des trains peut reprendre et le plan de transport alternatif par bus est donc supprimé. Selon la SNCB, des suppressions de trains restent toutefois possibles et il faut s’attendre à des retards « importants », également lors des heures de pointe de ce jeudi soir.

Lire la suite

Caen : les réfugiés du 202 rue de Bayeux ont été expulsés ce matin

La police est arrivée à 6 heures ce matin au 202 rue de Bayeux pour expulser la vingtaine de demandeurs d’asile qui occupaient encore un ancien foyer depuis le mois de juin. L’évacuation s’est faite sans incidents. 

Évacuation du squat du 202 rue de Bayeux à Caen, 19 septembre 2013

Évacuation du squat du 202 rue de Bayeux à Caen, 19 septembre 2013

L’ordonnance d’expulsion avait été confirmée par le tribunal d’instance de Caen il y a 8 jours.
Elle a été mis à exécution ce jeudi matin. La police est arrivée à 6 heures du matin. Lire la suite

Expulsion du 202 rue de bayeux à Caen

Le 202 a été expulsé le 19 septembre 2013 par la police suite à une procédure du propriétaire, Calvados Habitat (bailleur « social » bien habitué à expulser). Nous avions décidé d’occuper cet ancien foyer afin que les personnes expulsées puissent se loger et pour en faire un lieu d’échanges, de solidarités et de lutte.

caenEx

Les gens que nous soutenons aujourd’hui dans leur lutte et dont nous partageons la lutte, sont en majorité des demandeur-ses d’asile, débouté-e-s pour une bonne partie, donc sans papiers, et pousséEs, forcéEs, encore et encore, vers la clandestinité, l’illégalité, et toujours plus de précarité et de misère. Ce n’est pas ce qu’ils veulent, ce n’est pas de leur volonté, c’est ce que l’Etat leur impose !

Lire la suite