Archives quotidiennes : 12/09/2013

Des milliers de travailleurs manifestent en Pologne

Métro, 12 septembre 2013 :

Des milliers de syndiqués polonais sont descendus dans les rues de Varsovie, mercredi, pour dénoncer les politiques du gouvernement et la réforme des régimes de retraite.

Ils ont aussi exigé des salaires plus élevés.

La manifestation bruyante, organisée malgré la pluie, marquait le début de quatre jours de protestations prévues par Solidarité, le syndicat OPZZ — le plus important du pays — et d’autres syndicats plus petits.

Lire la suite

Blocage des entrées et débrayage ce matin à l’usine PSA de Vesoul

France 3 Franche-Comté, 12 septembre 2013 :

La renégociation du contrat social du groupe PSA Peugeot Citroën est à l’origine du débrayage spontané d’ouvriers ce matin à partir de 7 heures.Un tract de la CGT faisant le point sur les négociations a provoqué la colère d’ouvriers qui ont décidé de bloquer les deux entrées de l’usine de Vesoul.

Les portes ont été libérées dans l’aprés-midi.

Hier se tenait à Paris la 10e réunion de négociation du nouveau contrat social chez PSA. Les salariés à l’origine de ce débrayage craignent que ce nouveau contrat social favorise le développement de la précarité. D’après la CGT, les dernières négociations remettraient en cause la rémunération actuelle des heures supplémentaires, de la prime d’ancienneté ou encore le financement des départs en retraite. « La direction renonce à la suppression de la prime de rentrée (187,20 €) et à la baisse de 18 à 15 % de la majoration de nuit et la direction maintient le gel de salaire pour les prochaines années, qui se traduira par la baisse du pouvoir d’achat des salariés. » écrit la CGT dans son tract.

Lire la suite

La fumée de bitume, un danger pour les ouvriers

Europe 1, 12 septembre 2013 :

L’Agence nationale de sécurité sanitaire alerte sur les risques du bitume, que côtoient 93.000 salariés.

L’alerte. Après le scandale de l’amiante, celui du bitume ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) tire en tout cas la sonnette d’alarme, dans un rapport publié mercredi soir : les salariés exposés aux fumées nocives du bitume courent un risque sanitaire. Les bitumes, ce sont ces résidus de raffinage du pétrole, qui constituent l’ingrédient principal du liant qui assure la cohésion d’un revêtement (route, toiture, etc.). En France, pas moins de 93.000 ouvriers les travaillent quotidiennement et sont exposés à leur fumée.

Lire la suite

France : Plus de 2 millions de travailleurs exposés à une substance cancérogène

EnviroB, 12 septembre 2013 :

Une étude menée par le ministère du Travail révèle que 10% des salariés français étaient, en 2010, exposés dans le cadre de leur travail, à au moins un produit chimique cancérogène. Cela correspond à plus de 2 millions de personnes soumis à une pollution contrainte.

L’enquête Sumer, menée en 2010 par le ministère du Travail sur les conditions de travail des salariés français révèle donc que 10% d’entre-eux étaient alors exposés à au moins un produit chimique cancérogène dans le cadre de leur activité dans la semaine écoulée: diesel, amiante, solvants… Et, 38 % des cas, ces expositions ont été de durée et/ou d’intensité importante. Alors que 46 % des expositions ont duré moins de deux heures, 23 % ont dépassé dix heures par semaine. Quant à l’intensité, elle est jugée faible ou très faible dans 72 % des cas et forte ou très forte dans 10 %.

Lire la suite

Grève surprise au palace Park Hyatt Paris Vendôme

L’Humanité, 12 septembre 2013 :

Les femmes de chambre et équipiers du palace, employés en sous-traitance, réclament un treizième mois et l’intégration au personnel de l’établissement.

Park Hyatt Paris Vendôme : Palace pour les bourgeois, esclavage pour les prolétaires

«Frotter frotter, il faut payer!», «Augmentez les salaires!». L’ambiance était inhabituelle, hier à l’entrée du Park Hyatt Paris Vendôme, palace de 180 chambres situé dans la très feutrée rue de la Paix. A l’appel des syndicats CGT et CNT, une quarantaine de femmes de chambre et équipiers de l’hôtel, employés en sous-traitance par la société Française de services, étaient en grève et ont clamé leur ras-le-bol devant l’établissement. Au milieu des drapeaux syndicaux, les grévistes soutenus par d’autres militants parisiens du secteur de l’hôtellerie, ont distribué leur tract, rédigé en français et en anglais, aux passants médusés et à la clientèle ultra-aisée de l’établissement (nuitée entre 950 et 16.000 euros !).

Lire la suite

Caen: les occupants du 202 rue de Bayeux expulsables

France 3 Haute-Normandie, 10 septembre 2013 :

Depuis le mois de juin dernier, 39 demandeurs d’asile occupaient un ancien foyer pour SDF au 2O2 rue de Bayeux à Caen. L’ordonnance d’expulsion a été confirmée par le tribunal d’instance de Caen ce mardi.

Vive émotion ce mardi matin parmi les militants du « collectif 14 pour le respect des droits des étrangers et des réfugiés » et les occupants du 202 rue de Bayeux. Le tribunal d’instance de Caen a confirmé l’ordonnance d’expulsion prise le 5 juillet dernier.  » On passe pas comme ça plus de deux mois avec des familles et des enfants pour s’entendre dire que du jour au lendemain on va être dehors et que la Préfecture n’assume pas ses obligations puisque la majorité de ces familles sont demandeuses d’asile », déclare Patrick Arz, membre du collectif.

Depuis juin dernier, 39 demandeurs d’asile occupaient cet ancien foyer pour SDF situé au 202 rue de Bayeux à Caen.

KME Brass à Boisthorel : grève de solidarité envers un intérimaire licencié

Tendance Ouest, 12 septembre 2013 :

Une grève est en cours à l’usine métallurgique KME Brass à Boisthorel, près de L’Aigle.

La quarantaine de salariés de l’atelier « filage » ont cessé le travail depuis lundi en soutien à un intérimaire qui a été renvoyé. Il a été convoqué 5mn avant sa fin de poste. La direction lui a fait des reproches.

Lire la suite