Colombie : L’armée déployée dans Bogota

Les Echos, 30 août 2013

Le président colombien, Juan Manuel Santos, a ordonné vendredi à l’armée de se déployer de manière visible à travers Bogota, à la suite de violentes manifestations paysannes qui ont semé le chaos dans la capitale et fait deux morts.

Les manifestants protestent contre la politique agricole et commerciale du gouvernement, qui, selon eux, entraîne une paupérisation de leur secteur d’activité. Les étudiants ont rejoint leur mouvement.

« Il est inacceptable, inacceptable que les actes de quelques-uns aient des retombées sur la vie de la majorité », a déclaré le chef de l’Etat, à l’issue d’un conseil des ministres tenu durant la nuit au palais présidentiel.

« Hier, j’ai ordonné la militarisation de Bogota, et je ferai de même dans tout autre région où la présence de l’armée s’imposera », a-t-il ajouté.

« Aucune manifestation, aussi juste soit sa cause, ne justifie qu’il y ait des morts », a-t-il averti en assurant : « Nous ne laisserons pas ces voyous s’en tirer comme ça ».

Le président colombien a pris la mesure des événements après pratiquement deux semaines de blocage des routes et d’affrontements avec la police, qui se sont étendus jeudi à d’autres villes que Bogota.

La police a tiré des gaz lacrymogènes dans le centre de Bogota et un couvre-feu a été instauré dans trois quartiers densément peuplés de la capitale pour contrôler les troubles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s