Grève ouvrière à Mahalla et répression militaire

Le lundi 26 août, plus de 10.000 ouvriers du textile de la ville de Mahalla (Egypte) se sont mis en grève pour obtenir l’intégralité de leur prime (qui ne leur a été versée qu’à moitié), et ont ajouté d’autres revendications comme la démission du directeur Fouad Abdel-Alim (voir plus d’informations en anglais et en arabe).

Ce mardi 27 août, on apprenait que l’armée était intervenue contre les grévistes, investissant l’usine avec des chars et que des ouvriers en lutte sont menacés de poursuites pour « incitation à la grève ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s