Bahreïn : 500 travailleurs immigrés en grève

Environ 500 travailleurs immigrés de la société Awal Gulf se sont mis en grève le 24 août au Bahreïn. Ces ouvriers, originaires du Népal, du Pakistan, d’Inde et du Bangladesh, ont cessé le travail pour revendiquer des hausses de salaires, des jours de congés supplémentaires et une cantine.

La grève a éclaté après le suicide, jeudi, de l’ouvrier Deu Ram Rai, âgé de 22 ans. Ce travailleurs originaire du Népal s’était vu refuser le droit de prendre un jour d’arrêt-maladie alors qu’il était très malade selon ses collègues.

Dénonçant à la fois leurs conditions de travail, les pressions des chefs pour obliger les ouvriers malades à travailler, les bas salaires et les conditions d’hébergement (8 à 9 ouvriers par chambre) dans le camp de la société, les ouvriers comptent continuer la grève jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s