Au Chili, une grève paralyse l’observatoire le plus puissant du monde

7 sur 7, 23 août 2013 :

Une grève des employés locaux paralysait jeudi les opérations scientifiques de ALMA, le plus puissant observatoire au monde situé dans le désert d’Atacama, le plus aride de la planète à plus de 5.000 mètres d’altitude.

« Tout est paralysé depuis hier. Les observations ont été interrompues et les antennes ne bougent plus », a indiqué Danilo Castillo, responsable du syndicat des quelque 195 employés locaux, en grande majorité chiliens. Ceux-ci réclament une augmentation salariale de 15% faisant valoir des conditions de travail particulièrement difficiles en raison de l’altitude, du froid et du vent.

« Le préjudice le plus important est que la communauté scientifique internationale ne peut recevoir aucun type de données », a reconnu Castillo. Les employés travaillent 12 heures par jour durant huit jours et prennent ensuite six jours de repos, un système jugé épuisant en raison des changements constants d’altitude et de température.

Situé sur le plateau de Chajnantor, près du village de San Pedro de Atacama (1.700 km au nord de Santiago), l’emplacement de l’observatoire a été choisi en raison de son altitude et de sa sécheresse extrême. Inauguré il y a cinq mois, ALMA utilise 66 antennes, qui peuvent opérer à l’unisson, et agissent comme un seul télescope géant.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s