Suspension de la grève à Algérie Poste

Algérie Focus, 22 août 2013 :

Les postiers ont décidé de reprendre du service aujourd’hui après sept jours de grève. Dans un communiqué diffusé par le Syndicat autonome des postiers (Snap), un ultimatum d’un mois a été adressé à la direction d’Algérie Poste pour satisfaire la plate-forme de revendications des postiers. A noter que cette grève est la seconde après celle d’avril dernier.

La décision de la reprise du travail a sanctionné une réunion d’évaluation du mouvement de grève tenue, hier, par le Snap. Contacté, le chargé d’information du Snap, Abdellaoui Hafid, a confirmé cette information. Les doléances principales des travailleurs sont relatives au versement du rappel des augmentations de salaire décidées par le gouvernement pour les travailleurs du secteur et à effet rétroactif à partir de 2001.

Le Snap exigeait des explications concernant les montants constituant les arriérés des augmentations de salaires, atteignant en moyenne 300.000 DA par travailleur. Les grévistes tiennent un sit-in quotidien devant la Grande-Poste, à Alger. En plus de la revendication liée au versement de leurs rappels de salaires, les grévistes réclamaient la levée des sanctions contre certains receveurs de poste. Pour rappel, des fonctionnaires ont été suspendus et d’autres ont été menacés de licenciement s’ils ne mettent pas un terme au mouvement de protestation.

En tête des revendications des travailleurs de la poste viennent le versement des 30% d’augmentation des salaires avec effet rétroactif (du 1er janvier 2008 jusqu’au 1er juillet 2011), l’application de la nouvelle grille des salaires, conformément aux engagements du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi, ainsi que le versement de la prime de rendement pour l’année 2012. Parmi les doléances du syndicat figure également l’ouverture d’une enquête sur la gestion des oeuvres sociales et des ressources humaines.

De même, les postiers souhaitent que le ministre tienne sa promesse faite il y a quelques mois. Selon les grévistes, un accord avait été scellé entre le syndicat de l’entreprise et la direction générale pour une augmentation des salaires effective à partir de juillet 2013. Mais les discussions semblent buter sur l’effet rétroactif à 2008, que les dirigeants d’Algérie Poste jugent onéreux pour l’équilibre financier de l’entreprise.
– See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2013/08/la-poste-reprend-du-service-ce-jeudi/#sthash.PgISbZQ3.dpuf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s