Fidji : L’armée déployée contre les ouvriers du sucre

Une grande majorité (67,5 %) des travailleurs du sucre des Îles Fidji ont voté le 29 juillet en faveur d’une grève à l’appel de leur syndicat, la FSGWU, pour obtenir des augmentations de salaires. Selon le syndicat, en effet, le pouvoir d’achat des travailleurs de l’industrie sucrière a chuté de 40% en sept ans.

Mais l’Etat utilise toutes les intimidations et violences possibles pour empêcher que les ouvriers utilisent leur droit de grève. Ainsi, ce 21 août, c’est l’armée qui a investit la ville de Lautoka, deuxième ville du pays surnommée « Sugar city » en raison de l’importance de l’industrie du sucre, et l’entreprise Lautoka Sugar Mill qui avec plus de 1.300 ouvriers est la principale usine de la ville. Ce déploiement de forces militaires a pour but t’intimider les ouvriers pour les empêcher de défendre leur niveau de vie par la grève.

Plus d’informations en anglais sur le site du Fidji Trades Union Congress

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s