Archives quotidiennes : 21/08/2013

Charleroi: les jeunes de Marcinelle organisent un buffet pour les plus démunis

Les jeunes de Marcinelle qui s’étaient mobilisés pour offrir de la nourriture aux plus démunis ont réitéré l’expérience ce samedi 17 août, en organisant un buffet gratuit. Ils ont nourri 55 personnes et ont distribué le reste de nourriture aux sans-abris qui n’avaient pu se déplacer ce jour-là.

photo5

Il y a quelques jours, nous vous relayions l’initiative solidaire de Faysal, Loïs et Levend, trois amis originaires de Marcinelle. Ils avaient organisé  un grand barbecue en faveur des personnes en difficulté, financé par ce qu’avaient rapporté treize tirelires disposées dans différents commerces de Charleroi. Samedi 17 août, ils ont réitéré l’expérience et ont organisé un grand buffet. « Les quinze bénévoles ont vu débarquer, dès le matin, une multitude de plats et desserts. (…) Les personnes qui avaient un chien ont pu recevoir des croquettes pour leur animal de compagnie« , nous a écrit Faysal. Lire la suite

Fidji : L’armée déployée contre les ouvriers du sucre

Une grande majorité (67,5 %) des travailleurs du sucre des Îles Fidji ont voté le 29 juillet en faveur d’une grève à l’appel de leur syndicat, la FSGWU, pour obtenir des augmentations de salaires. Selon le syndicat, en effet, le pouvoir d’achat des travailleurs de l’industrie sucrière a chuté de 40% en sept ans.

Mais l’Etat utilise toutes les intimidations et violences possibles pour empêcher que les ouvriers utilisent leur droit de grève. Ainsi, ce 21 août, c’est l’armée qui a investit la ville de Lautoka, deuxième ville du pays surnommée « Sugar city » en raison de l’importance de l’industrie du sucre, et l’entreprise Lautoka Sugar Mill qui avec plus de 1.300 ouvriers est la principale usine de la ville. Ce déploiement de forces militaires a pour but t’intimider les ouvriers pour les empêcher de défendre leur niveau de vie par la grève.

Plus d’informations en anglais sur le site du Fidji Trades Union Congress

Infraction classique de Rio Tinto: Des milliers de licenciements en Mongolie

IndustriALL, 20 août 2013 :

Depuis la signature de l’accord d’investissement avec le gouvernement de Mongolie en 2009, IndustriALL Global Union et ses affiliés suivent de près l’investissement minier Oyu Tolgoi de 6,6 milliards d’USD de Rio Tinto.

Selon les renseignements recueillis, Rio Tinto enfreindrait les droits de la personne et les droits syndicaux, et causerait des dégâts à l’environnement en Mongolie. Les rapports d’inspection du ministère du Travail confirment que Rio Tinto contrevient aux lois nationales et internationales concernant les droits fondamentaux de ses salariés. Plusieurs verdicts prononcés par des tribunaux de district et municipaux ont confirmé que Rio Tinto enfreint les droits des travailleurs et travailleuses, contrairement aux dispositions de la législation nationale du travail.

Lire la suite

Algérie : Les postiers poursuivent leur grève

El Watan, 21 août 2013 :

Les travailleurs d’Algérie Poste ne décolèrent pas.

Six jours après le déclenchement de leur grève, aucun signe ne présage la fin de ce mouvement de protestation qui a bloqué la majorité des opérations de retrait ou d’envoi d’argent, d’affranchissement du courrier ou autre service fourni par cet opérateur.

Cette grève se poursuivra «jusqu’à l’aboutissement de la doléance principale des travailleurs, à savoir le versement du rappel des augmentations de salaires décidées par le gouvernement pour les travailleurs du secteur et à effet rétroactif à partir de 2001». L’information, diffusée par la direction d’Algérie Poste quant au virement de 30 000 DA, comme une tranche du montant en question, n’a pas convaincu les travailleurs, encadrés par le Syndicat national autonome des postiers (SNAP), qui exigent des explications concernant les montants constituant les arriérés des augmentations de salaires, atteignant en moyenne 300 000 DA par travailleur.

Lire la suite

Le stagiaire d’une banque meurt après 72 heures de travail non stop

Le Figaro, 21 août 2013 :

Un stagiaire de Bank of America est décédé la semaine dernière après avoir enchaîné 72 heures de travail. Une enquête a été ouverte pour déterminer si les conditions de travail du jeune homme ont pu être à l’origine de sa mort.

Moritz Erhardt, un jeune homme de 21 ans, qui travaillait depuis le début de l’été dans une filiale de Bank of America, est décédé, jeudi dernier dans son appartement londonien. Des témoins affirment qu’il n’était rentré chez lui qu’à 6 heures du matin, tout comme les deux jours précédents, enchaînant ainsi près de 72 heures de travail. Une enquête a été ouverte par Scotland Yard pour déterminer les causes exactes de sa mort. D’après The Independent, le jeune homme souffrait d’épilepsie et s’est effondré sous sa douche.

Lire la suite

Marche des réfugiés à travers la Bavière

Le 20 août, les réfugiés ont commencé leur marche à travers la Bavière en direction de Munich. Deux groupes sont partis, l’un depuis Bayreuth (Haute-Franconie) et l’autre depuis Wurtzbourg (Basse-Franconie), deux villes situées dans le nord de la Bavière.

Devant le camp de réfugiés de Bayreuth le 20 août

Devant le camp de réfugiés de Bayreuth le 20 août

Les forces de police sont intervenues lors des deux rassemblements pour intimider les réfugiés et vérifier les passeports. 9 personnes ont ainsi été interpellées à Wurtzbourg et était toujours détenues dans la soirée du 20 août. Une d’entre elles a depuis été ramenée par la police dans son camp de réfugiés à Nuremberg. Des pressions ont été faites au commissariat pour forcer les réfugiés interpellés à signer des documents qu’ils ne comprenaient pas et pour les dissuader à continuer la marche par des menaces. A Bayreuth, une personne a été interpellée lors du contrôle d’identité et a été libérée en fin d’après-midi.

Lire la suite

Corée du Sud : Grève partielle chez Kia Motors

Yonhap, 21 août 2013 :

A la suite de la grève partielle engagée chez le premier constructeur automobile du pays, Hyundai Motor, les syndiqués de sa filiale Kia Motors ont entamé ce matin une grève partielle de deux heures de 9h à 11h, en signe de contestation contre la rupture du dialogue social pour une hausse du salaire de base de 130.498 wons (environ 87 euros).

Manifestation des ouvriers de Hyundaï à l’usine d’Ulsan le 20 août

La direction de Kia Motors estime que la production de 1.500 véhicules sera effectivement touchée par cette grève partielle. Le syndicat de Kia projette tout de même un travail normal pour demain. Les deux syndicats du groupe Hyundai-Kia se réuniront ce vendredi afin de déterminer conjointement le niveau de la grève et le planning précis.

Lire la suite