Archives quotidiennes : 17/08/2013

Malgré la promesse d’Ayrault, les SDF toujours à la rue l’été

C’était une promesse de Jean-Marc Ayrault, sur l’organisation de l’hébergement des sans-abri. Le Premier ministre martelait, en plein cœur de l’hiver dernier :

« Nous voulons […] changer les règles du jeu, faire en sorte que quand la période hivernale s’arrête, on ne ferme pas les centres d’hébergement, que ce ne soit pas le thermomètre qui décide notre politique, (mais) la réalité humaine, sociale, les personnes concernées. »

Un sans domicile dans une rue de Paris, le 28 juin 2013 ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Dix mois plus tard, les associations sont sceptiques. Lire la suite

Publicités

En Grèce, la mort d’un étudiant devient un symbole de la lutte contre l’austerité

France Infos, 16 août 2013 :

En marge des funérailles d’un étudiant, mort après une dispute avec un contrôleur de bus, une manifestation a été durement réprimée par la police, ce vendredi soir à Athènes. Le jeune homme a succombé à ses blessures après avoir été violemment exclu d’un bus car il refusait d’acheter un ticket. Il est déjà devenu un symbole de la lutte contre l’austérité, en Grèce.

Sa mort a déjà fait des vagues en Grèce. Ils sont nombreux à y voir le symbole d’une population écrasée par le chômage, la pauvreté et un trop plein d’austerité.

Mort pour 1,20 euros

Mardi, le jeune étudiant grec Thanassis Kanouatis se blesse mortellement à la tête, en tombant d’un bus qui traversait un quartier d’Athènes.

Lire la suite

Colombie : Grève nationale dans les hôpitaux publics lundi

Colombie : Le syndicat national des travailleurs de la santé (ANTHOP) appelle le personnel des hôpitaux publics à se mettre en grève le lundi 19 août. Selon le syndicat, 15.000 travailleuses et travailleurs de la santé devraient se joindre au mouvement.

Les salariés de la santé sont confrontés aux politiques d’austérité qui menacent 500 hôpitaux publics du pays de la faillite. D’ores et déjà des milliers de travailleurs de la santé et leurs familles ne reçoivent que des salaires incomplets faute de budget. Les travailleurs dénoncent aussi la réforme du gouvernement qui vise à la privatisation du secteur de la santé, donnant des sommes de plus en plus importantes à des intermédiaires et des compagnies privés alors que la santé publique manque cruellement de financement.

Algérie Poste : La grève s’étend

Tout Sur l’Algérie, 17 août 2013 :

La grève des travailleurs d’Algérie Poste, entamée mercredi dernier à Alger, prend de l’ampleur. Ce samedi 17 août, les grévistes se sont rassemblés devant la Grande Poste à Alger. Sur une immense banderole, ils ont inscrit : « les postiers sont en grève ! ».

« Nous nous sommes regroupés au niveau de la Grande Poste car c’est le miroir d’Algérie Poste », explique sur place un postier.

Les grévistes dénoncent le non-respect par le ministère de tutelle de ses engagements, notamment ceux liés à l’augmentation des salaires avec effet rétroactif depuis janvier 2008, et la révision de la grille de salaire dans le cadre d’une nouvelle convention collective. « En janvier dernier, le ministre s’est déplacé pour nous promettre que toutes nos revendications seront prises en charge, mais depuis, rien n’a été fait », dénonce une des grévistes.

Lire la suite

Grève illimitée à l’entreprise de fabrication de meubles de Taboukirt

Tamurt.Info, 17 août 2013 :

Menaçant de recourir à une grève de la faim si l’administration refuse de prendre en compte leurs revendications, les travailleurs de cette entreprise se disent déterminés à maintenir la pression jusqu’à satisfaction de leur revendication inclu la réintégration des employés licenciés.

Rien ne va plus à l’entreprise qui fabrication de meubles en bois dénommée “Leader meuble”, de Taboukirt dans la commune de Tizi-Rached à 30 kilomètres de la ville de Tizi-Wezzu.

Lire la suite

Grève au centre d’appel Lasercontact

La Nouvelle République, 17 août 2013 :

Chasseneuil-du-Poitou : Pas de trêve estivale sur le front de la lutte sociale à la CGT du centre d’appels Lasercontact, implanté sur la zone du Futuroscope. A l’appel de leur syndicat qui avait lancé un appel à la grève hier de 14 h à minuit, une cinquantaine de salariés ont participé à un rassemblement à proximité du rond-point de l’avenue du Tour de France.

Après le rachat par Amratis au 1er juin 2012, « nous constatons qu’encore une fois ce sont les salariés qui sont traités comme des variables d’ajustements, explique le délégué syndical Julien Hémon. Cette grève porte les revendications des salariés mais est aussi l’expression d’un ras-le-bol. » La CGT pointe du doigt notamment la gestion des congés, le gel des salaires, les recrutements en CDD, les conditions de travail, ou encore la gestion des plannings, « tout ceci est la cause de nombreux arrêts maladie, déclaration d’inaptitude à tout poste dans l’entreprise et turnover ». Ce rassemblement a été l’occasion pour la CGT Lasercontact, d’expliciter aux troupes ses principales revendications destinées à la direction, sur la réévaluation des salaires, l’arrêt de l’annualisation du temps de travail en passant sur des semaines à 37 h 30 et 12 RTT…