20 août : Début de la marche des réfugiés vers Munich

Bavière : Le 20 août, les demandeurs d’asile commenceront une marche, l’une à partir de Bayreuth et l’autre à partir de Wurtzbourg,  jusqu’à Munich pour le droit au séjour et l’obtention de l’asile en Allemagne.

ken

Deux manifestations sont prévues pour le début des marches ce 20 août :

  • Bayreuth, 12 heures, Neues Rathaus
  • Wurtzbourg, 13 heures, Vierröhrenbrunnen

Les demandeurs d’asile partiront ensuite de ces deux villes vers Munich.

Première déclaration de la marche de protestation « Les réfugiés luttent pour la liberté »

Nous sommes un groupe de Non-Citoyens, qui avons quitté nos pays pour des raisons politiques spécifiques. La guerre, la pauvreté, les sanctions et les occupations au nom de l’impérialisme, défendu aussi par l’OTAN, l’absence d’une vie sûre sous la dictature dans les pays d’origine, tout cela nous a amené ici en Allemagne. C’est conscient du racisme, du sexisme et du nationalisme qui sévissent à l’échelle mondiale que nous sommes ici, pour choisir une vie sûre et libre. Mais ce que nous avons découvert en Allemagne est tout autre : des conditions de vie inhumaines, comme être forcés à vivre dans des camps pour réfugiés avec toute l’isolation qui en découle, les expulsions, l’obligation de résidence, des colis de nourriture et pas d’autorisation pour travailler ou pour étudier. Le résultat de cette situation, c’est le nombre incalculable de suicide de non-citoyens dans les camps. Nous, qui y vivons aussi, nous ne pouvons pas rester passivement assis à regarder ceux et celles qui vivent à nos côtés mourir.

 Le 28 janvier 2012, un non-citoyen s’est pendu à cause de cette situation, de l’angoisse de l’expulsion et de la façon dont les non-citoyens sont traités, dans cette région du monde qu’est l’Allemagne. Le 19 mars 2012, des non-citoyens sont descendus dans les rues avec des tentes et le 2 juillet 2012 a commencé un campement de protestation puisque nous n’avions aucune réponse positive des autorités. Le 8 septembre 2012, les non-citoyens ont à nouveau organisé une marche de protestation vers Berlin et après 28 jours ils sont arrivés à Berlin. Le 13 octobre 2012, il y a eu une grosse manifestation à laquelle ont participé 7.000 personnes. 22 non-citoyens ont organisé une grève de la faim Porte de Brandenbourg à Berlin en octobre 2013, grève arrêtée une fois encore sans obtenir de résultat. Le premier congrès des non-citoyens a eu lieu en mars 2013, congrès où nous, non-citoyens, nous sommes regroupés pour construire notre réseau. A ce congrès, nous avons analysé qui est demandeur ou demandeuse d’asile et les raisons de la lutte des demandeuses et demandeurs d’asile. Car nous croyons que le développement de la connaissance est un outil pour ne pas nous laisser être traités comme des esclaves ou des prisonniers par les politiciens. Le 25 avril 2013, nous avons commencé à nous mobiliser pour la prochaine étape et nous nous sommes rendus dans tous les camps de Bavière. Le 22 juin, nous avons manifesté et décidé d’une grève de la faim. Lors de cette grève de la faim nous avons eu plusieurs négociations avec des membres du gouvernement. Ils nous ont fait des promesses, mais au final, il n’y avait aucune proposition acceptable. Voilà comment ils comprennent la politique et le pouvoir ; après que les négociations n’aient pas pu briser notre volonté de changer nos conditions de vie, nous avons été battu de la façon la plus brutale par la police en Allemagne, ce pays « démocratique », et ils nous ont forcé à cesser la grève de la faim.

C’est pour cela que nous, non-citoyens, avons décidé de commencer une marche de protestation dans les rues de Bavière, pour notre liberté, pour nos droits fondamentaux comme êtres humains. Nous voulons commencer à marcher pour diffuser notre parole avec nos pas. Nous commencerons notre marche de protestation le 20 août, et cela par deux routes séparées : l’une partira de Bayreuth vers Munich et l’autre, en même temps, de Wurtzbourg vers Munich.

Nous commençons notre marche avec les revendications d’arrêt des expulsions et de la prise en compte de nos demande d’asile, et nous annonçons que nous continuerons notre lutte pour la satisfaction de nos revendications.

Les non-citoyens protestataires de « Refugee Struggle for Freedom »

Plus d’informations (en allemand, anglais et farsi) à cette adresse : http://refugeestruggle.org/

Page facebook pour la manifestation à Bayreuth

Page facebook pour la manifestation à Wurtzbourg

2 réponses à “20 août : Début de la marche des réfugiés vers Munich

  1. Pingback: Début de la marche des réfugié à Bayreuth | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Marche des réfugiés à travers la Bavière | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s