Archives quotidiennes : 13/08/2013

Gabon : interpellation d’une trentaine d’étudiants au cours d’une manifestation à Libreville

Au Gabon, la police a interpellé, ce lundi 12 août, une trentaine

En avril 2012, un mouvement étudiant avait déjà donné lieu à des affrontements avec les forces de l'ordre à Libreville. AFP/Tiphaine Saint-Criq

En avril 2012, un mouvement étudiant avait déjà donné lieu à des affrontements avec les forces de l’ordre à Libreville.

d’étudiants qui ont organisé une marche pacifique pour réclamer des bourses d’études. Un malentendu sur les conditions d’attribution de ces bourses serait à l’origine de leurs revendications.

Ils voulaient se rendre à la présidence de la République. La police a stoppé leur marche à environ 500 m du palais. Déterminés, ils ont occupé la chaussée, brandissant des pancartes face à la police antiémeute.

Lire la suite

Forte mobilisation des Tunisiennes pour le 13 août

Business News, 13 août 2013 :

Tunis : La manifestation du 13 août 2013, qui a pris départ de Bab Saâdoun vers la place du Bardo, rejoignant le « sit-in du départ », a rassemblé près de 150.000 personnes des femmes, pour la plupart, mais aussi hommes et enfants. Un deuxième rassemblement historique, après celui du 6 août, affichant des slogans en l’honneur des femmes tunisiennes, mais également, hostiles au gouvernement et appelant à la chute du régime.

Lire la suite

Foxconn : rescapée d’une tentative de suicide, une employée raconte son expérience chez le fournisseur d’Apple

Douze heures de travail par jour, six jours et demi par semaine : Yu, une employée chinoise qui a survécu à une tentative de suicide en 2010, raconte l’enfer de Foxconn, entreprise qui fournit notamment Apple.

foxconn1-tt-width-604-height-394-attachment_id-416126

Des travailleurs de Foxconn à Longhua, Shenzen (Bobby Yip/Reuters)

Le 17 mars 2010, à 8 heures du matin, Tian Yu, 17 ans, se jette du quatrième étage du dortoir de son entreprise, à Shenzen, ville-monstre du sud de la Chine, après seulement 37 jours de travail. Son geste n’est pas un cas isolé. En 2010, dix-huit employés de l’entreprise Foxconn ont tenté de mettre fin à leurs jours. Les médias internationaux avaient alors baptisé les usines de Shenzen de l’entreprise “Foxconn Suicide Express”.

Lire la suite

Sanofi. Un nouveau mardi de l’indignation

Les salariés de Sanofi se regroupent chaque Mardi afin de protester et de se réunir contre le plan de licenciement prévu par leur direction. D’habitude, ils le font devant leur entreprise, aujourd’hui ils étaient à midi place Wilson.

sanofric

http://www.toulouse.fm/2013/08/13/un-nouveau-mardi-de-lindignation/

Egypte. Manifestation des ouvriers de l’usine Suez Steel Company

En Egypte, la population fait tomber les gouvernements, mais les nouveaux dirigeants continuent la même politique de répression de la classe ouvrière. Le 12 août, Amr Yusif et Abd-al-Ra’uf, deux dirigeants ouvriers de l’usine métallurgique Suez Steel Company, ont été arrêtés par les forces de répression alors que l’armée est intervenu dans l’usine contre les travailleurs en grève.

Suez Stell 1

Ce 13 août, les ouvriers de l’usine ont organisé une manifestation devant le siège de la direction, scandant des slogans pour la libération de leurs deux camarades arrêtés.

Lire la suite

Le « zero-hours contract » : contrat précaire en Grande-Bretagne

Le Monde, 13 août 2013 :

En Grande-Bretagne, de plus en plus de salariés sont employés sous le « zero-hours contract », littéralement, « contrat zéro heure ». Un statut qui rencontre autant de succès qu’il suscite de polémique : aucune indication d’horaires ou de durée minimum de travail n’est mentionnée. 

Pensé pour promouvoir la flexibilité du marché du travail, le « zero-hours contract » prévoit que le salarié se rende disponible à n’importe quel moment de la journée. Dans la pratique, les employés sont en général informés d‘une semaine à l’autre du nombre d’heures à effectuer, et sont priés d’être d’astreinte si besoin. Chaque heure travaillée est rémunérée au salaire minimum, soit 7,30 euros. De son côté, l’employeur n’est pas tenu de garantir une durée de travail minimum.

Lire la suite

Rodez : Un agent de la Poste tente de se suicider au travail

La Dépêche, 13 août 2013 :

Ambiance pesante, ces temps-ci, à la Poste en Aveyron. Après le suicide, courant juin, à son domicile, d’un agent de la plateforme industrielle du courrier d’Onet-le-Château, c’est un agent du centre de tri de Rodez qui, la semaine dernière, sur son lieu de travail, a tenté de mettre fin à ses jours.

Selon la Fapt-CGT, qui a dénoncé ce «nouveau drame» dans un communiqué diffusé hier, l’homme, «sollicité à maintes reprises pour pallier aux manques d’emploi, et en heures supplémentaires ce jour-là, s’est vu demander par sa chef, menace de sanctions à l’appui, d’en faire encore plus». Une pression qu’il n’aurait pas supportée et qui l’aurait conduit à «s’ouvrir les veines».

Lire la suite