Archives quotidiennes : 09/08/2013

Luttes de classes en Birmanie

France 24, 9 août 2013 :

La Birmanie a beau faire quelques pas vers la démocratie et s’ouvrir aux investissements étrangers depuis mars 2011, les réformes entreprises ont encore peu d’impact sur la vie des travailleurs. Si les ouvriers ont désormais un plus de latitude pour manifester ou faire grève, leurs mouvements de revendication restent vains.

En mai, 2 000 ouvriers travaillant dans une entreprise de fabrique de perruques ont manifesté à Rangoun.

Les ouvriers birmans sont parmi les moins bien payés du monde : le salaire moyen se situe entre 50 000 kyats et 80 000 kyats [entre 38 et 61 euros] par mois. Le 22 mars, l’assemblée birmane a adopté une nouvelle loi qui porte le salaire minimum à 43 000 kyats [33 euros]. Un coup de pouce qui reste dérisoire.

Même exploités, les employés birmans n’avaient pas pour habitude de se révolter. Mais depuis l’ouverture progressive du pays, certaines scènes impensables il y a un an, des grèves et des manifestations, se multiplient dans le pays.

Lire la suite

China Labor Watch: «Mattel ferme les yeux sur la condition des ouvriers»

JOL Presse, 6 août 2013 :

Barbie est-elle une menteuse ? La légendaire poupée, son Ken et tout ce qui constitue son univers seraient fabriqués dans des conditions très particulières dans des usines chinoises. Au cœur de la problématique, les droits de l’Homme.

Mattel, le célèbre fabricant de jouets, affirme respecter dans l’ensemble de ses sites de production, en Chine comme ailleurs, un strict code de bonnes conduites. Une organisation non gouvernementale américaine, China Labor Watch, a enquêté. Dans un rapport qui vient d’être publié, celle-ci dénonce les violations constatées par ses enquêteurs sur place. Le témoignage d’un des experts de cette ONG, Kevin Slaten, sur les conditions de travail des ouvriers chinois dans des usines produisant pour des marques occidentales. Entretien.

JOL Press : Pourriez-vous nous présenter votre organisation, China Labor Watch ?

Kevin Slaten : China Labor Watch est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, fondée en 2000. Au cours des dix dernières années, nous avons conduit une série d’audits approfondis sur les conditions de travail dans près de 200 usines chinoises où sont produits des jouets, des vélos, du mobilier, des vêtements et des matériels électroniques pour les principales entreprises américaines et internationales.

Lire la suite

Mauritanie : Grève illimitée à la mine d’or de Tasiast

20 Minutes, 8 août 2013 :

Les employés de la mine d’or de Tasiast (400 km au nord-est de Nouakchott), la troisième plus importante au monde, ont entamé jeudi une grève illimitée pour des revendications sur les salaires et la couverture médicale.

«Les 1500 travailleurs mauritaniens, représentant 98% de la main d’oeuvre de la mine, sont entrés en grève illimitée pour exiger l’égalité des salaires dans la fonction, l’amélioration du traitement du personnel de prospection et de la couverture médicale et le respect du code du travail» mauritanien, a déclaré Ahmed Ould Haki, un délégué du personnel, joint au téléphone de Nouakchott. Il a indiqué que la production d’or était à l’arrêt jeudi.

Lire la suite