Djibouti : Victoire des travailleurs de la base militaire américaine

Afriquinfos, 8 août 2013 :

Les travailleurs djiboutiens de la base militaire américaine, Lemonier, ont repris le travail mercredi après plus de deux mois de grève général suite à la décision du nouvel acquéreur du contrat de gestion de l’ infrastructure militaire de ce camp de licencier la moitié des employés et de réduire de 50% les salaires.

Cette société international dénommée KBR qui exécute également des services de soutien des opérations de base dans ce camp militaire américain a été finalement contrainte d’abandonner son projet et d’accepter qu’aucune baisse salariale ni réduction du personnel ne soit plus prévue.

Cette bonne nouvelle qui s’est répandue comme une trainée de poudre dans tout Djibouti a été officialisée à la presse en présence du général de Task Force Horne of Africa, de l’ ambassadrice américaine à Djibouti, du chef de la diplomatie djiboutienne et des délégués des grévistes.

Le mouvement des travailleurs djiboutiens de la base militaire américaine qui a été soutenu par l’ensemble de la population djiboutienne et des autorités locales avait vu également l’ implication du chef de l’Etat djiboutien qui s’était déplacé personnellement sur le site des grévistes afin de leur témoigner de son soutien.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s