Nuit du 2 au 3 août 1944 : La « Zigeunernacht »

Vendredi 2 août, à travers l’Europe, plusieurs initiatives ont eu lieu à l’appel d’organisations Rroms et anti-racistes pour commémorer le génocide perpétré par les nazis à l’encontre des Rroms et Sintis.

genocide_Rrom

Cette date du 2 août est celle du souvenir de la « Zigeunernacht » du 2 au 3 août 1944 où les nazis ont décidé de la liquidation du camp des tziganes d’Auschwitz-Birkenau, nuit où 2.897 Sintis et Rroms, hommes, femmes et enfants, ont été exterminés dans les chambres à gaz.

La déportation massive de Rroms et de Sintis vers le camp d’extermination d’Auschwitz est décidée en décembre 1942. Le 26 février 1943 arrive le premier convoi de familles Rroms et Sintis qui sont enfermés dans un camp spécial, le « camp tzigane », à Auschwitz-Birkenau. Entre le 26 février 1943 et le 21 juillet 1944, ce sont en tout 20.967 Rroms et Sintis qui sont déportés à Auschwitz. Ce chiffre ne prend pas en compte les 1.700 Rroms de Bialystok qui ont été exterminés dans les chambres à gaz dès leur arrivée.

Comme tous les déportés, les Rroms et Sintis subissent les conditions effroyables de survie dans le camp, la faim et les maladies, ainsi que les expérimentations sur les êtres humains et les violences des SS. Dès le mois de mai 1944, la SS planifie la « liquidation » des survivants du camp tzigane. Le 15 mai, le chef SS Georg Bonigut ordonne aux Rroms de rester dans leurs baraquements, et le lendemain 50 à 60 SS prennent position autour des baraquements et tentent de faire sortir les déportés Rroms. Ce que la SS n’avait pas prévue, c’est la courageuse résistance des déportés, résistance qui fait craindre qu’elle s’étende à l’ensemble du camp d’Auschwitz. Cette résistance oblige la SS a reporté la liquidation du camp tzigane.

Dès le 23 mai, 1.500 Rroms et Sintis sont transférés de Birkenau à Auschwitz I, puis à Buchenwald. Ensuite, 82 Rroms sont transférés à Flossenburg et 144 femmes à Ravensburg.

Le 2 août 1944, il reste moins de 3.000 déportés, hommes, femmes et enfants, dans le camp tzigane qui seront exterminés dans la nuit.

Sur environ 23.000 Rroms et Sintis déportés à Auschwitz, 21.000 ont été exterminés. On estime que 25% à 50% du million de Rroms et Sintis recensés avant guerre ont été exterminés par les nazis et leurs alliés.

Djelem, Djelem, hymne Rrom sur le génocide :

Publicités

4 réponses à “Nuit du 2 au 3 août 1944 : La « Zigeunernacht »

  1. Pingback: Il y a 70 ans : La "Zigeunernacht" | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Pologne : Hommage aux Rroms victimes du génocide commis par les nazis | Solidarité Ouvrière

  3. Pingback: En mémoire du génocide des Rroms et Sintis face aux menaces racistes d’aujourd’hui | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s