Juillet 2013 : Un mois de persécutions anti-Rroms

En plus des déclarations les plus puantes de racisme de divers élus, on a assisté en ce mois de juillet 2013 à de nombreuses expulsions et autres discriminations à l’encontre de Rroms tant en France que dans d’autres pays d’Europe. Le blog « Le livre noir des persécutions » a pris l’initiative de recenser quelques unes de ces persécutions à travers des extraits de la presse :

Rroms

Mercredi 3 juillet
Bordeaux (33), France : Les squats de l’avenue du docteur Schinazi à Bordeaux-Bacalan, de l’avenue Thiers et de l’avenue Gaston-Cabanes à Floirac ont reçu la visite, hier matin, de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii). Il est 7 heures lorsque les représentants de l’Office débarquent sur les différents sites, encadrés des forces de police, sur ordre du préfet Hubert Weigel, délégué à la sécurité et à la défense. Le commandant de police bulgare Mladen Blagoev participe à l’opération avec son collègue, le capitaine Georgi Yanchev.
Sud Ouest, 4 juillet 2013

Jeudi 4 juillet
Pesaro, Italie : Krejasa, une jeune Rrom mère de famille a été expulsée d’Italie en Slovaquie sous prétexte qu’elle mendiait, ce qui la désignait comme une « personne indésirable ».
Groupe Everyone, Italie

Bruxelles, Belgique : Les familles Roms qui s’abritaient depuis de nombreuses semaines à la Porte d’Anderlecht ont été délogées. Plus précisément, la police a embarqué toutes leurs affaires, mais eux ont préféré rester là.
rtbf.be, 4 juillet 2013

Vendredi 5 juillet 
Nîmes (30), France : Annulation par le préfet du Gard d’une table ronde où chacun des partenaires devait établir un point d’étape précis sur le suivi médico-social des familles Rroms établies sur le campement de Caissargues (30), dans des conditions sanitaires alarmantes. La promesse d’un transfert sur un terrain provisoire équipé de bungalows a été annulée sans aucune explication. Il faut noter que malgré des promesses lancées au mois de mai, il n’ y a toujours pas d’eau courante sur le campement où vivent trois nourrissons.
Objectif Gard, 12 juillet 2013

Samedi 6 juillet
Wissous (91), France : Les familles roms vivant dans un campement de fortune au sein de la ZAC des Hauts de Wissous sont privées d’eau. Le maire a en effet décidé de couper l’eau des bornes incendies alentours, qui servaient à défaut de point d’eau.
Essonne Info, 26 juillet 2013

Mardi 9 juillet
Orangis (91), France : Dès 7h du matin, à proximité de la gare RER d’Orangis-Bois de l’Épine, sept cars de CRS ont expulsé sept familles Rroms. Les familles désemparées ont erré au bord de la route avec sacs et enfants.
Secours catholique de l’Essonne

Székely, Hongrie : 4 familles sont expulsées de leurs habitations.
http://www.szekelyhon.ro/aktualis/csikszek/lebontottak-lakasaikat-es-elkoltoztek-a-zsogodi-ciganyok

Nandy (77), France : Des médecins donnent l’alerte sur la situation sanitaire dangereuse de 260 roms (dont 98 mineurs), installés sur l’ancien cynodrome de Nandy.
Le Républicain, 9 juillet 2013

Deuil-la-Barre (95), France : Une soixantaine de Rroms installés depuis 4 ans sur un campement ont été expulsés à l’aube, en application d’une décision de justice rendue fin 2012, a indiqué la préfecture du Val-d’Oise. « Le terrain appartient à un propriétaire privé, qui avait demandé l’expulsion. Un diagnostic social avait été réalisé. On était arrivé au bout de la procédure », a précisé la préfecture, qui estime que cette situation « ne pouvait pas perdurer ». Selon Gérard Lippmann, du collectif Roms de Deuil-la-Barre, « c’était un campement calme, sans problème particulier. On avait 100 % d’enfants scolarisés, de la maternelle jusqu’au collège ».
fait religieux.com, 10 juillet 2013
Le Parisien, 9 juillet 2013

Mercredi 10 juillet
Giugliano, Campanie, Italie : 400 Rroms d’origine bosniaque, dont plus de la moitié sont des enfants nés en Italie, ont été parqués dans une zone d’enfouissement des déchets toxiques, au milieu des fumées nauséabondes. Le site a simplement été recouvert de gravier et clôturé avec du grillage. « Ils nous traitent comme des déchets, et nos enfants sont intoxiqués, déclare une mère de famille. » Des analyses ont prouvé la présence de manganèse, de plomb, de benzène et de tetrachloroéthylène dans le sous-sol.
Campania su web, 18 juin 2013 : L’appel des Rroms de Giugliano
Napoli città sociale.it : On nous traite comme des déchets

Lyon (59), France : Des familles Rroms ont été expulsées d’un immeuble situé au 51, avenue Sidoine-Apollinaire (Lyon 9e ). 32 adultes et 18 enfants se retrouvent à la rue, sur exécution d’une décision de justice datant du 25 novembre 2011, sous les ordres de la commissaire de police du 9e arrondissement, Liliane Kling.
Le Progrès de Lyon, 10 juillet 2013
Libération, 10 juillet 2013

Jeudi 11 juillet
Besançon, France : Une famille Rrom de 4 personnes, à la rue depuis deux mois, et dont l’hébergement d’urgence est systématiquement refusé par les services du 115, a été dépouillée de la tente qui lui servait d’abri par les agents de la police municipale.
Lettre ouverte au maire de Besançon

Lundi 15 juillet
Liverec, Republique Tchèque : Deux bombes artisanales ont été découvertes et désamorcées dans le quartier rom de Liverec.
http://jule.linxxnet.de/index.php/2013/07/es-ist-wie-krieg-hass-stimmung-gegen-roma-in-tschechien/

Mardi 16 juillet
Le Havre, France : A l’aube, destruction d’habitations familiales et expulsion par la force de 34 adultes et 46 enfants. Pas de solutions d’hébergement pour la majorité de ces familles Rroms, jetées purement et simplement à la rue sur ordre du sous-préfet de Seine-Maritime, Pierre Ory.
France 3 Haute-Normadie, 16 juillet 2013. Le cri du bulot, 19 juillet 2013

Grigny (91), France : Malek Boutih, député de l’Essonne, parle d’une « campagne de haine hallucinante organisée contre les gens du voyage, les Tziganes et les Roms. »
Le Parisien, 16 juillet 2013

Jeudi 18 juillet  
Bari, Italie : Faute de logement, 4 adultes et 7 enfants Rroms ont vécu plus d’un an sans eau et sans électricité dans les bureaux désaffectés du stade de la Victoire. Menacée d’expulsion, la famille a été contrainte de rejoindre le campement Rrom de Japigia.

Londres, Royaume-Uni : 63 Rroms qui campaient, depuis plusieurs nuits, à Park Lane, ont été chassés par une cinquantaine de policiers, conduits au poste de police où vingt d’entre eux ont accepté un billet d’avion pour Bucarest. Leurs couvertures ont été confisquées.
London Evening Standard, 19 juillet 2013
Photos sur Daily Mail, 19 juillet 2013

Ustaritz (64), France : Dominique Lesbats, maire d’Ustaritz, a fait déverser du lisier de cochon aux abords du stade de rugby de sa commune, afin de dissuader des gens du voyage de s’y installer.
France tv info
Le Journal du Pays basque, jeudi 18 juillet

Samedi 20 juillet
Svitavy, République Tchèque : Marche d’une centaine de néo-nazis à Svitavy, au nord de la République Tchèque, en solidarité avec l’assassin emprisonné d’un Rom en 2001.
http://jule.linxxnet.de/index.php/2013/07/es-ist-wie-krieg-hass-stimmung-gegen-roma-in-tschechien/

Dimanche 21 juillet
Londres, Royaume-Uni : 50 Rroms ont été expulsés d’un parc à Marble Arch, où ils avaient trouvé refuge. Conduits au poste de police, une vingtaine d’entre eux a accepté un billet d’avion pour Bucarest.
novinite.com, 21 juillet 2013

Mardi 23 juillet
Le Havre (76), France : 20 à 25 Roms, campant depuis samedi 20 juillet 2013 dans les jardins de l’église St. Augustin, dans le quartier de l’Eure au Havre, sont sous le coup d’une expulsion.
76 Actu, 23 juillet 2013

Marseille, France : Expulsion de Roms d’une caserne désaffectée, 91 boulevard Plombières, dans le 3e arrondissement de Marseille. La caserne avait fait l’objet d’une réquisition par des associations solidaires. Les forces de police étaient sous les ordres du commissaire divisionnaire Christophe Groult.
La Provence, 24 juillet 2013. Le Figaro, 23 juillet 2013. Vidéo LCM, 23 juillet 2013.

Vendredi 26 juillet 2013
Marseille (13), France : Décision de justice. Les 400 Roms d’origine roumaine et bulgare installés à la Capelette depuis plus d’un mois ont deux mois pour quitter les lieux sous peine d’être expulsés.
France 3 Provence-Alpes, 26 juillet 2013

Montpellier (34), France : Menacés d’une expulsion imminente, les Roms installés sur le terrain situé entre l’autoroute A9 et le château de La Mogère, au sud de Montpellier, ont déménagé caravanes et véhicules samedi et dimanche pour aller s’installer sur un terrain appartenant à la SNCF.
L’aglorieuse, 29 juillet 2013

Samedi 27 juillet
Prague, République Tchèque : Rassemblement d’une trentaine de nazis anti-roms.
Romea.cz

Saint-Denis (93), France : Expédition punitive d’une quinzaine de personnes casquées et armées de barres de fer et de battes de base ball contre un camp rom, pendant la nuit. Deux blessés graves.
Le nouvel observateur, 27 juillet 2013 

Dimanche 28 juillet, Hambourg, Allemagne : Une famille Rrom est en cours d’expulsion vers la Serbie, son pays d’origine. Anita, leur fille, souffre d’une maladie cardiaque et son expulsion signifierait son arrêt de mort. La mère d’Anita a été hospitalisée suite à une tentative de suicide. Une pétition de soutien à la famille a été ouverte sur Change.org.
Romas in Hamburg, 25 juillet 2013

Mardi 30 juillet
Nis, Serbie : Expédition punitive contre un camp rom de Nis, dans la nuit. Insultes racistes et coups de feu pour intimider les habitants. Agression physique d’un adolescent rom.
City of Nis, 31 juillet 2013

Gênes, Italie : Attaques racistes d’un campement gitan. Pour la troisième fois, des projectiles ont été jetés sur des caravanes installées en contrebas d’un échangeur d’autoroute : une batterie de voiture, un poste de télévision et maintenant des blocs de pierre. Un garçon de 16 ans a déjà été blessé par la chute du poste de télévision qui a fracassé le toit de la caravane où il était venu prier.
La Repubblica, 30 juillet 2013 

Mercredi 31 juillet
Rezé (44), France : Un groupe de soixante Rroms, dont une vingtaine d’enfants scolarisés, est menacé d’expulsion des anciens abattoirs. D’expulsion en expulsion, ce groupe tourne en rond dans Rezé depuis 2010.
Presse Océan, 31 juillet 2013. Presse Océan, 1er août 2013.

Bordeaux (33), France : Le squat de l’avenue Thiers, quartier de la Bastide, à Bordeaux, n’existe plus. Le plus ancien squat de l’agglomération bordelaise a compté jusqu’à 250 occupants, des Roms de nationalité bulgare, dont 77 enfants. Le terrain, propriété de la CUB, a été vidé progressivement de ses habitants. La dernière opération de police s’est déroulée la semaine dernière.
France Bleu info

Une réponse à “Juillet 2013 : Un mois de persécutions anti-Rroms

  1. Pingback: Juillet 2013 : Un mois de persécutions anti-Rroms | controappuntoblog.org

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s