Archives quotidiennes : 02/08/2013

Manifestation réprimée à Tétouan

H 24 Infos, 2 août 2013 :

Une manifestation organisée aujourd’hui à Tétouan pour protester contre la grâce royale dont a bénéficié un pédophile espagnol a été « violemment réprimée » cet après-midi selon Youssef Raissouni, jeune responsable du bureau de Rabat de l’AMDH.

Ce sit-in, organisé par les sections locales de Tétouan et de M’diq de l’AMDH (Association marocaine des droits humains) et du Mouvement du 20 Février, devait se tenir devant le tribunal de la ville. Mais à peine les premiers manifestants sont arrivés, un peu avant 5 heures, devant le tribunal, que les forces de l’ordre sont intervenues, « arrêtant au moins 5 personnes dont deux membres dirigeants des bureaux locaux de l’AMDH ». Il y aurait également des blessés, car la police aurait généreusement distribué les coups pour disperser les manifestants.

A l’heure où nous publions ces lignes, des manifestants seraient encore réunis devant le tribunal, malgré les tentatives des forces de l’ordre de les déloger.

Viols : Moi femme, mère et citoyenne, je hurle de douleur, de peur

Article de Nouzha Guessous publié par L’Economiste le 1er août 2013.

Chercheuse et consultante en bioéthique et droits humains, Nouzha Guessous est ancienne professeure de biologie médicale à la Faculté de médecine de Casablanca. Le Pr. Guessous a été présidente du Comité international de bioéthique de l’Unesco. Elle a aussi participé à la Commission consultative royale chargée de la réforme de la Moudawana

Moi, femme, j’ai mal! Une fois de plus, le viol est sur la scène marocaine. Les agressions subies par Hiba et Jihane sont venues me rappeler à la réalité de la violence sexuelle qui sévit au Maroc. En cela, je m’identifie à Hiba, Jihane, Amina, Wiam et toutes les autres.

Moi mère, j’ai peur! Ce qui est arrivé à ces deux jeunes femmes est déjà arrivé bien trop de fois et je ne vois toujours pas ce qui peut aujourd’hui empêcher que ça se reproduise sur d’autres femmes, d’autres enfants. En cela, je m’identifie aux mamans de Hiba, Jihane, Amina, Wiam et de toutes les autres.

Lire la suite

Tunisie : Les manifestations anti-gouvernement gagnent de nouvelles villes

Business News, 2 août 2013 :

Encore une soirée bien animée, en ce 1er août, dans plusieurs villes de la Tunisie où des milliers de manifestants se sont rassemblés dans des places publiques, quittant leurs foyers pour crier leur colère contre le pouvoir en place et appeler à sa dissolution ainsi qu’à celle de l’Assemblée nationale constituante.

A Tozeur, cette nuit, une marée humaine s’est ruée vers le centre-ville manifester pour faire chuter le gouvernement actuel, une manifestation organisée par l’alliance de la jeunesse révolutionnaire de Tozeur. Les tozeuriens ont de même condamné l’attaque terroriste au mont Châambi ayant débouché sur l’assassinat de 8 braves soldats.

Lire la suite

Paris : Des employés bloquent le déménagement de lits de l’Hôtel-Dieu

AFP, 2 août 2013 :

Blocage à l’Hôtel-Dieu.

«Les membres du comité de soutien se sont rassemblés aux portes de l’hôpital pour empêcher le déménagement prévu en catimini de 17 lits du service de médecine interne, un des services d’aval des urgences», a indiqué le syndicat CGT de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) dans un communiqué envoyé à la presse.

«Nous avons décidé de bloquer cette opération de démantèlement afin que l’hôpital du centre de Paris continue à soigner en toute sécurité», ont indiqué par ailleurs dans un communiqué quelques membres du personnel soignant, dont le Dr Gérald Kierzek, l’urgentiste qui mène la résistance contre la fermeture des urgences du plus vieil hôpital parisien.

Lire la suite

Guinée : manifestations interdites

BBC Afrique, 2 août 2013 :

Le gouverneur de Conakry a interdit toute manifestation liée aux coupures d’électricité, après des violences et des heurts avec les forces de l’ordre.

Des manifestants contre les délestages ont perturbé les activités jeudi dans la capitale.

Les manifestants ont barricadé des axes et brûlé des pneus sur la chaussée.
Les forces de maintien d’ordre ont chargé contre eux.

Lire la suite

Bulgarie : 50ème jour consécutif de manifestations

RTBF, 2 août 2013 :

En Bulgarie, 50ème jour consécutif de manifestation aujourd’hui à Sofia pour réclamer la démission du gouvernement, trois mois seulement après les dernières élections. Pour l’instant, le premier ministre Plamen Oresharski refuse de céder. Mais plus généralement, les milliers de manifestants issus en majorité des classes moyennes réclament davantage de morale et de transparence dans la politique, considérée par tous comme corrompue et proche de la mafia.

Reportage à Sofia.

« Ostafka »… en bulgare ça veut dire démission. Et c’est le mot d’ordre de ces manifestations quotidiennes. Il y a eu un seul incident avec la police la semaine dernière sinon l’atmosphère est bonne enfant. De l’Europe, nombreux sont ceux comme Georgi, ingénieur informatique, qui attendent du soutien. « On n’y arrivera pas tous seuls, on a besoin que l’Europe vienne nous aider parce que jamais aucun politicien ne se lèvera contre la mafia », regrette-t-il.

Lire la suite

Un avocat turc estime que « voir les femmes enceintes en public n’est pas seulement immoral, mais aussi laid »

« Voir les femmes enceintes en public n’est pas seulement immoral, mais aussi laid », a déclaré sur la chaîne publique turque TRT un « philosophe » islamique turc, suscitant une vive controverse en Turquie.

624_341_2b51893d8afe7e331c6e281e77c6e5ad-1374825047

Ömer Tugrul Inançer, avocat de profession mais très connu dans les milieux religieux pour son attachement au mysticisme musulman, a défrayé la chronique mercredi soir lors d’un entretien télévisé à l’occasion de la rupture du jeûne du Ramadan, suscitant une véritable tempête de réactions sur les réseaux sociaux, des manifestations de femmes enceintes indignées et d’hommes portant un oreiller sous leur t-shirt dans les métropoles, notamment Istanbul et Ankara.   Lire la suite

Juillet 2013 : Un mois de persécutions anti-Rroms

En plus des déclarations les plus puantes de racisme de divers élus, on a assisté en ce mois de juillet 2013 à de nombreuses expulsions et autres discriminations à l’encontre de Rroms tant en France que dans d’autres pays d’Europe. Le blog « Le livre noir des persécutions » a pris l’initiative de recenser quelques unes de ces persécutions à travers des extraits de la presse :

Rroms

Mercredi 3 juillet
Bordeaux (33), France : Les squats de l’avenue du docteur Schinazi à Bordeaux-Bacalan, de l’avenue Thiers et de l’avenue Gaston-Cabanes à Floirac ont reçu la visite, hier matin, de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii). Il est 7 heures lorsque les représentants de l’Office débarquent sur les différents sites, encadrés des forces de police, sur ordre du préfet Hubert Weigel, délégué à la sécurité et à la défense. Le commandant de police bulgare Mladen Blagoev participe à l’opération avec son collègue, le capitaine Georgi Yanchev.
Sud Ouest, 4 juillet 2013

Lire la suite

Free distribue ses licenciements en toute liberté

L’Humanité, 1 août 2013 :

La direction des boutiques de l’opérateur Internet et mobile a la main lourde contre les salariés qui ont l’outrecuidance de revendiquer.

Début avril, à deux reprises, une ­dizaine de salariés de Free Distribution interpelle anonymement la hiérarchie sur « les problèmes de gestion de personnel, de conditions de travail, de rémunération et de primes variables ». Après une véritable chasse aux sorcières menée à l’intérieur de l’entreprise et à défaut de pouvoir identifier clairement les « coupables », la direction choisit arbitrairement quatre des salariés considérés comme virulents. La sanction ne se fait pas attendre : les auteurs présumés de ces lettres sont congédiés manu militari par leur direction.

Lire la suite

Les grèves continuent en Égypte

1733915_3_1224_les-salaries-de-l-usine-de-la-societe-nationale_37cd3de9e995342b53a5cca93c6040fc

Les grèves continuent en Égypte, cette fois particulièrement dans l’industrie du textile. Les travailleurs et travailleuses de la firme Nasr Spinning and Weaving Company à Mahalla sont en grève depuis le 31 juillet contre le retard de versement de leurs salaires et le non-versement de la prime – pour la période du Ramadan – correspondant à 3 mois de leur «participation au profit». Ils menacent d’entrer dans une grève générale contre le gouvernement qui continue selon eux avec sa politique anti-ouvrière à marcher dans les pas des gouvernements précédents de Moubarak et Morsi.

Depuis 12 jours des revendications similaires sont avancées par les travailleurs et travailleuses d’El Nasr Wool & Select Textiles Company (STA) à Alexandrie, alors que ceux et celles de Misr Spinning and Bayda Dyers à Kafr al-Dawwar en sont à leur quatrième jour de grève.

A Damiette les salariés de Damietta Spining Company sont entrés en lutte sous le nom de Tamarod ( Rébellion) pour les mêmes revendications et dans une déclaration ont exigé le limogeage du conseil d’administration de l’usine.

Ces grèves prolongent celles du 24 juillet des travailleurs de la Compagnie de systèmes d’impression Muharram d’ Alexandrie qui réclament également le limogeage du président du conseil d’administration.

Lire la suite