Archives quotidiennes : 31/07/2013

Brésil : nouveaux heurts entre forces de l’ordre et manifestants à São Paulo

Comme à Rio de Janeiro, les manifestants demandent le départ du gouverneur de leur État ainsi que la démilitarisation de la police d’État.

sao-paulo-rio-manifestation-1762603-jpg_1613515

La police brésilienne a dispersé mardi à l’aide de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc une cinquantaine de manifestants violents qui venaient d’attaquer une agence bancaire et une succursale automobile lors d’une manifestation d’environ 300 personnes dans le centre de São Paulo. Les affrontements ont éclaté lors d’une manifestation organisée contre le gouverneur de São Paulo Gerardo Alckmin dans le quartier de Pinheiros, a précisé la police. Les manifestants entendaient se montrer solidaires de leurs camarades de Rio de Janeiro qui avaient protesté contre le gouverneur de cet État Sergio Cabral. Vingt personnes ont été interpellées et au moins une autre a été blessée à la tête à la suite de l’explosion de devantures en verre des établissements visés.  Lire la suite

Publicités

EN IMAGES. Sao Paulo : une manifestation dégénère

SAO PAULO (BRESIL), MARDI.

Des manifestants ont violemment pris pour cible une agence bancaire et un vendeur de voitures lors d’une manifestation contre le gouverneur de l’Etat.

A demonstrator of the group called Black Bloc shouts slogans in front of military police during a protest against Sao Paulo State Governor Geraldo Alckmin, in Sao Paulo

Lire la suite

Illzach : baroud d’honneur des salariés de Schindler avant la fermeture

Un dernier débrayage pour l’honneur. Une cinquantaine de salariés et d’anciens de la société d’ascenseurs Schindler s’est réunie sur le site pour marquer le dernier jour d’activité de leur entreprise, délocalisée en Slovaquie. 123 postes auront été supprimés.

Un dernier barbecue devant l'usine avant la fermeture.

Un dernier barbecue devant l’usine avant la fermeture.

Barbecue devant l’usine, une dernière fois. Ce 31 juillet marque le dernier jour d’activité de la production de cabines d’ascenseurs sur le site alsacien de la société suisse Schindler. Les derniers salariés et leurs anciens collègues ont tenu à se rassembler une dernière fois en souvenir des grèves et de leurs années passées à travailler à Illzach.   Lire la suite

Ouganda : les enseignant(e)s vont mener une grève pour obtenir l’augmentation de salaire promise

L’Uganda National Teachers’ Union (UNATU) a annoncé que ses membres feront grève à partir du 14 septembre. Cette réaction fait suite à l’échec du gouvernement d’augmenter le salaire des enseignant(e)s de 20 % dans le budget 2013-2014.

Sans titre2

L’UNATU a envoyé un préavis de 90 jours à l’Organisation nationale des syndicats (NOTU), un organisme-cadre regroupant les travailleurs/euses ougandais(es) et fort de 20 syndicats affiliés, dont l’UNATU. Dans ce préavis, l’UNATU a indiqué que son intention de mener une action syndicale contre le gouvernement était due au non respect de l’accord conclu en 2011 entre le Président ougandais et le syndicat d’enseignant(e)s. Lire la suite

Gepor Florange : emplois sauvés

« On revient de loin ! ». Depuis hier, les salariés de Gepor, filiale d’ ArcelorMittal à Florange, respirent mieux. Au lendemain de la fermeture des hauts-fourneaux, « on parlait bien de plan social, de 150 salariés « à dégager » », rappelle Luïs de Freitas (CFDT).

21.0.4285180211

En première ligne du conflit des  » Florange », « On a réussi à montrer que Gepor existait ! ». Un mois après l’accord social signé pour les salariés du géant sidérurgique, direction et syndicats (CGT, CFDT et CFTC) de la filiale transport et logistique ont, eux aussi, abouti à une entente sur un nouveau projet industriel. 150 salariés du secteur fer, directement menacés, pourront être reclassés au sein d’ ArcelorMittal Atlantique Lorraine. La perte de salaire induite par la différence de cycles de travail sera limitée à 29 € par mois. Une avancée arrachée après un ultime blocage de convoi par les militants début juin.   Lire la suite

Conflit de travail : 200 diplomates manifestent devant les bureaux de Harper

Plus de 200 agents du service extérieur ont manifesté mardi devant les bureaux du premier ministre à Ottawa, déçus du refus du gouvernement d’accepter d’aller en arbitrage exécutoire.

Les services étrangers canadiens manifestent devant les bureaux du premier ministre à Ottawa  Photo :  PC / Sean Kilpatrick

Les services étrangers canadiens manifestent devant les bureaux du premier ministre à Ottawa Photo : PC / Sean Kilpatrick

Dans les bureaux fédéraux à Ottawa, mais aussi dans les ambassades un peu partout dans le monde, les locaux étaient presque vides, selon le syndicat.

« On fait un retrait de service unique et exceptionnel volontaire, et c’est global. Presque tous nos membres ont refusé leurs services aujourd’hui pour un jour, sans salaire de grève, pour signaler au gouvernement leur profond désappointement », a noté le président de la section syndicale, Timothy Edwards.   Lire la suite

Les manifestations continuent dans plusieurs villes de Tunisie

Tunisie Soir, 31 juillet 2013 :

Le soir du 30 juillet a connu la poursuite des manifestations dans plusieurs villes de Tunisie, à l’instar de Tunis, Sousse, Nabeul et Sfax, et dont une à la Kasbah en l’honneur des soldats tombés au Châambi, hier dans une embuscade intenté par des terroristes.

A la Place du Bardo, les manifestants revendiquant la dissolution de l’Assemblée nationale constituante ainsi que celle du gouvernement a franchi un nombre impressionnant dépassant celui d’hier et d’avant-hier. En effet, une marée humaine d’environ 40 000 personnes s’étendait sur un kilomètre dans les environs de Bardo. Quant aux manifestants pro-légitimité qui ont suspendu leur sit-in hier en raison du drame national ayant fait 9 morts dans les rangs des soldats, ils ont regagné la partie de la Place du Bardo qui leur a été réservée. Les manifestants pro-légitimité ont fait éclater des feux d’artifice face aux fumigènes allumés par les manifestants de l’opposition.

Lire la suite