Archives quotidiennes : 25/07/2013

Geodis (Saint-Ouen-l’Aumône) : les travailleurs en grève font reculer leur patron

Lundi 15 juillet, la totalité des salariés de l’entreprise Geodis de Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise) se sont mis en grève contre la fermeture de leur site, annoncée pour mi-septembre.

Saint-Ouen-l’Aumône, le 15/07. En grève, les 48 salariés du site de la société spécialisée dans le transport ont cessé le travail et ont décidé de camper devant l’établissement.

Saint-Ouen-l’Aumône, le 15/07. En grève, les 48 salariés du site de la société spécialisée dans le transport ont cessé le travail et ont décidé de camper devant l’établissement.

Geodis, filiale de la SNCF, possède 26 sites en Ile-de-France, qui effectuent de la préparation de commandes et du transport pour de grands groupes industriels. Sur celui de Saint-Ouen-l’Aumône, 48 salariés réceptionnent et préparent des commandes pour le trust pharmaceutique Johnson et Johnson. Lire la suite

Publicités

Double menace pour la société Newrest

Lundi, deux entités de Newrest Polynésie ont été reprises à l’ordre par la justice pour avoir employé du personnel en CDD.

new1La soixantaine de grévistes accusait depuis longtemps la direction de “contourner le droit de grève” par ces emplois.

Une nouvelle qui conforte les protestataires dans leur mouvement qui s’étend maintenant à 40 jours.

http://www.ladepeche.pf/article/social/double-menace-pour-la-societe-newrest

Les femmes dans l’électrométallurgie

Article publié dans « Communisme-Ouvrier n°33« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Alors que le gouvernement fait la promotion de sa lutte contre les discriminations sexistes après la condamnation de deux entreprises pour non-respect de la législation concernant l’obligation de négocier sur l’égalité hommes-femmes, voilà le témoignage d’un camarade sur la situation à l’usine Ferropem :

Les femmes sont principalement employées dans les bureaux, sur le groupe il n’y a que 10% de femme et en production elles ne sont que 7 sur 545 ouvriers !

Adapter le travail à l’homme ( qui peut être une femme) n’est pas la devise des
patrons de Ferropem.

Lire la suite

Sans-abri : 76 % des demandes d’hébergement sans réponse

C’est un « triste record » qu’annonce mercredi 24 juillet la Fédération nationale des association de réinsertion sociale (Fnars) en publiant le Baromètre du 115 de juillet. Entre le 17 juin et le 14 juillet, les appels au 115 pour une demande d’hébergement ont été équivalentes à celles enregistrées en hiver, et 76 % d’entre elles n’ont pas trouvé de réponse.

Soixante-seize pour cent des demandes d'hébergement au 115 en juin-juillet n'ont pas été satisfaites.

Soixante-seize pour cent des demandes d’hébergement au 115 en juin-juillet n’ont pas été satisfaites.

Se basant sur des chiffres portant sur 37 départements, la Fnars précise que 59 414 demandes d’hébergement ont été faites au 115, pour 14 265 personnes différentes, en hausse de 43 % par rapport à juillet 2012. Elles sont équivalentes aux 59 469 demandes d’hébergement enregistrées en janvier,« témoignant s’il en était encore besoin que l’urgence sociale ne se limite pas aux périodes de grand froid », insiste la fédération. Lire la suite