Peugeot Sochaux : Petit débrayage avant les congés

Montbéliard. « Dommage d’en arriver là pour se faire entendre !». « Là » ? C’est-à-dire stopper des lignes de montage sochalienne. Ce mardi, durant une demi-heure le matin, puis une demi-heure l’après-midi, la production des portes de la nouvelles 308 a été perturbée. Selon la CFDT, à l’origine de ce mouvement surprise de débrayage, une vingtaine de salariés (sur une équipe de quarante, dont des intérimaires) ont temporairement cessé le travail.

photo-archives-er-illustration

«La productivité que veut réaliser PSA avec le nouveau véhicule est très mal supportée», explique Guy Miseré, responsable syndical à la CFDT et élu au CE. « Les postes sont trop chargés déjà actuellement et les salariés sont inquiets de la suppression de aides sur ces lignes prévue à la rentrée». « ça fait deux mois qu’on fait remonter ses problèmes sans être entendus, ni même écoutés», s’indigne-t-il.

Cette indifférence de la direction a mis le feu aux poudres. Comme ses déclarations, dans notre édition de dimanche («PSA se met à hauteur d’homme »), sur l’ergonomie grandissante des postes et de diminution des postes difficiles. « Ce n’est pas ce qui est vécu sur le terrain !», tranche Guy Miseré. Du moins au secteur Portes.

Pour le syndicat, le débrayage, essentiellement symbolique à quelques jours des vacances (la production cesse ce vendredi), n’a pas été vain. Il dit avoir obtenu le renfort de quatre personnes jusqu’aux congés (c’est-à-dire pendant trois jours), le déploiement de la maintenance sur tout le secteur, un entretien de la direction avec chaque salarié et la promesse d’un suivi individuel avec chaque senior. « C’est la reconnaissance que les conditions de travail doivent être améliorées !». Enfin jeudi, le syndicat et le responsable du projet 308 devraient se rencontrer.

Quel sera l’impact de ce mouvement sur la production de 308 ? Ni la direction, que nous n’avons pu joindre hier soir, ni la CFDT ne sont en mesure de l’évaluer. « Nous avons fait en sorte de la pénaliser le moins possible », conclut cependant Guy Miseré. « Nous voulons nous aussi le succès de la 308 ». Un point d’accord avec la direction, qui compte énormément sur ce nouveau modèle uniquement fabriqué à Sochaux et commercialisé en octobre.

http://www.estrepublicain.fr/economie/2013/07/23/peugeot-sochaux-petit-debrayage-avant-les-conges

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s