Gens du voyage : une plainte déposée contre le maire de Cholet

101103155613181_46_000_apx_470_La Ligue des droits de l’Homme reproche au maire de Cholet ses propos. Ce dernier doit être entendu par la police ce mois-ci.

Quels étaient les propos de Gilles Bourdouleix ?

En septembre dernier, lors d’une réunion de quartier, un habitant se plaint du voisinage des gens du voyage qui vont faire leurs besoins devant les habitations. Le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, répond alors : « On a la trouille de ces gens-là, ils ont tous les droits. Je suis prêt à prendre un camion plein de m… pour le déverser au milieu de leurs caravanes. Ces gens, c’est beaucoup d’emmerdes. S’ils choisissent de vivre comme ça, en caravanes et qu’on fait un effort pour les accueillir, au moins qu’ils aient un peu de respect. Les caravanes qu’ils ont, avec les Mercedes et les camions pour les tracter, on ne pourrait pas se les payer. Mais eux, ils en ont les moyens puisqu’ils n’ont pas de revenus et ne paient pas d’impôts ! Ces caravanes, elles sont équipées de toilettes, mais ils ne les utilisent pas. »

Quels sont les motifs de la plainte ?

La Ligue des droits de l’Homme du Maine-et-Loire a transmis l’article de presse, paru dans Ouest-France, au service juridique de son siège, à Paris. C’est ce dernier qui a saisi d’une plainte le procureur d’Angers, au motif que les propos tenus par le maire de Cholet sont « constitutifs du délit de provocation à la haine ou à la violence et à la discrimination raciale réprimées par l’article 24 de la loi du 29 juillet 1881 ». Contacté, Jacques Asseray, président de la LDH 49, juge ces « propos inacceptables en République, et a fortiori venant d’un élu. Gilles Bourdouleix s’appuie sur une xénophobie latente. On ne peut pas laisser passer ça ».

Le maire de Cholet sera-t-il entendu par la justice ?

Le procureur de la République, Brigitte Angibaud, indique que le parquet a bien ouvert une enquête le 29 septembre. Gilles Bourdouleix doit être « entendu dans le courant du mois de novembre » par les services de police, sans doute à Angers. Une simple audition, précise le procureur : « Il est mis en cause, il va faire part de ses observations. » À l’issue de l’enquête, le parquet décidera d’une suite à donner, ou pas, à la plainte. Interrogé hier soir, Gilles Bourdouleix n’a pas souhaité s’exprimer.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Gens-du-voyage-une-plainte-deposee-contre-le-maire-de-Cholet_42314-1573983-pere-pdl_filDMA.Htm

Pétition, Pas de fachos à l’Assemblée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s