Guinée-Bissau : Grève des travailleurs de l’eau et de l’électricité

Angola Press, 18 juillet 2013 :

Les travailleurs de la société Eau et Electricité de Guinée-Bissau (EAGB, publique) revendiquant des arriérés de salaires ont entamé mercredi une grève de cinq jours, a appris l’AFP auprès de leur syndicat, alors que le mouvement a privé de nombreux foyers d’eau et de courant à Bissau.

Ils réclament le paiement de 39 mois d’arriérés de salaires et de meilleures conditions de travail, a affirmé à l’AFP Famara Djassi, le président de leur syndicat affilié à l’Union nationale de travailleurs de Guinée-Bissau (UNTG), selon lequel en cas de non-accord sur leurs revendications, l’arrêt de travail sera reconduit. Un service minimum était cependant assuré pour certains secteurs comme des hôpitaux.

La centrale et les groupes électrogènes alimentant Bissau fonctionnent au carburant, la fourniture en eau est pour la plupart effectuée grâce à l’énergie électrique. Mais, en proie aux difficultés financières, la société peine à payer ses fournisseurs de carburant, d’après des sources syndicales.

« Notre plus grand débiteur, c’est le gouvernement qui ne paie jamais ses dettes, ce qui permet à la société (EAGB) elle-même d’honorer ses engagements » envers ses créanciers, « tous ces jours-ci, nous sommes en rupture de stock de carburant, parce que nous n’avons pas pu payer » le fournisseur en carburant. (…) Nous exigeons que l’Etat rembourse toutes ses dettes: les dettes de consommation plus les arriérés de salaires », a ajouté M. Djassi, sans préciser de montant.

Interrogé sur ce sujet, un autre responsable syndical joint par l’AFP a affirmé sous couvert d’anonymat: « Si on fait le calcul de tout ce que doit l’Etat en termes de consommation, arriérés de salaires et primes diverses, l’ardoise tourne autour de huit milliards de FCFA (plus de 12 millions d’euros) ».

Ce mouvement d’humeur a affecté la fourniture en électricité et en eau de plusieurs secteurs de l’administration publique et certains hôtels à Bissau, déjà en proie hors périodes de grève à de fréquentes coupures de courant avec douze heures de délestage quotidien en moyenne les jours ouvrables, a rapporté le correspondant de l’AFP.

Publicités

Une réponse à “Guinée-Bissau : Grève des travailleurs de l’eau et de l’électricité

  1. Pingback: Guinée-Bissau : Grève des travail...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s