Nivelles : La lutte continue chez Twin Disc

DH.be, 17 juillet 2013 :

Le personnel continue la grève, jugeant la proposition patronale inacceptable.

L’usine Twin Disc, qui fabrique des pièces pour les bateaux dans le zoning de Nivelles Sud, était toujours en grève hier. Depuis une semaine, les travailleurs ont décidé de se croiser les bras devant le refus de la direction de mettre en œuvre un plan de prépension à l’occasion de l’annonce de la suppression de vingt postes sur le site.

Lundi, la direction et les syndicats avaient négocié durant toute la journée, dans un climat difficile puisque la proposition émise en fin de discussion émanait de manière unilatérale de la direction.

Celle-ci avait suggéré, pour ne pas dépasser l’enveloppe financière prévue par le groupe pour le plan social, que l’ensemble des travailleurs du site travaillent durant cinq jours sans toucher de salaire.

Les syndicats avaient fait remarquer à leurs interlocuteurs, un responsable hollandais et un Canadien, que ce type de solutions n’était pas vraiment dans la culture syndicale belge, et qu’il convenait que ceux qui prennent la décision de licencier en supportent les conséquences financières, plutôt que de les faire supporter par les travailleurs…

Lors de l’assemblée générale de mardi matin, cette idée patronale a été répercutée auprès du personnel. Il n’y a pas eu besoin de la soumettre au vote pour la faire rejeter d’emblée. Les syndicats, qui tiennent à ce plan de prépension, ont suggéré à la direction une autre solution : compte tenu des déficits déclarés depuis plusieurs années pour la filiale nivelloise de Twin Disc, il serait possible que l’entreprise soit reconnue officiellement comme entreprise en difficulté.

Ce qui permettrait d’obtenir des abattements non négligeables sur la part patronale dans les prépensions. Les responsables semblaient toutefois réticents, d’après les syndicats.

Et ils devaient consulter leurs experts pour réviser certains calculs avant de reprendre contact avec les représentants du personnel. Cette reprise de contact n’avait pas encore eu lieu mardi vers 18 h…

La grève continue donc. Une demande de conciliation a été formulée par la CNE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s