Archives quotidiennes : 17/07/2013

Tunisie: Il faut accorder la liberté provisoire à la militante féministe

« Le ministère public a l’air accumuler contre Amina Sboui une masse d’accusations qui ne semblent pas avoir grand-chose à voir avec ce qu’elle a pu faire » .

Tunisia2(Tunis) – Le grand nombre de chefs d’inculpation contestables contre une activiste féministe détenue depuis le 19 mai 2013 suggère qu’ils pourraient être basés sur des motifs politiques. Les tribunaux devraient réexaminer ces inculpations en détail et accorder à la militante, Amina Sboui, la liberté provisoire à laquelle la loi lui donne droit.

Le 19 mai, les autorités ont arrêté Amina Sboui, également connue sous le nom d’Amina Tyler, alors qu’elle venait d’écrire le nom d’un groupe féministe international, « Femen », sur le mur d’enceinte d’un cimetière proche de la Grande Mosquée de la ville de Kairouan. Au départ elle a été accusée et reconnue coupable de possession illégale d’un aérosol d’auto-défense, mais elle doit maintenant répondre de plusieurs accusations supplémentaires, dont la dernière a été introduite le 10 juillet. Si elle était reconnue coupable de tous les chefs d’inculpation, elle risquerait jusqu’à neuf ans de prison. Une cour d’appel a refusé de la libérer en attendant son procès.

Lire la suite

Les travailleurs du port d’Alger menacent de faire grève

Algérie Focus, 17 juillet 2013 :

Les travailleurs de l’Entreprise portuaire d’Alger ne décolèrent pas. Après avoir organisé, lundi, un mouvement de protestation devant l’administration du port d’Alger, ils menacent de faire grève dans une quinzaine de jours dans le cas où «l’administration ne répond pas» à leurs doléances.

«Nous avons demandé la satisfaction de cinq revendications prioritaires», a indiqué un syndicaliste cité par Le Temps d’Algérie, évoquant le changement d’horaires de travail, l’augmentation des salaires, la révision de la grille de salaire et de classification et la permanisation des travailleurs contractuels.

«Concernant le changement des horaires de travail, nous avons proposé d’appliquer le même système pratiqué au port d’Alger, mais DPW (Dubai Port World, ndlr) a refusé», poursuit-il. La rencontre a été interrompue en raison du retrait de l’un des représentants de l’administration.

Lire la suite

Les agents du service propreté de la ville de Saint-Quentin en grève

L’Aisne Nouvelle, 17 juillet 2013 :

Aujourd’hui, à 13h30, une trentaine d’agents (selon les syndicats) du service propreté de la ville de Saint-Quentin se sont mis en grève pour intégrer le plan canicule mis en place par la municipalité.

Au-delà de 28°C, les agents des services techniques bénéficient d’horaires aménagés pour éviter les souffrances liées à la chaleur. Le service propreté est le seul à ne pas être concerné par ce plan.

« Dans les balayeuses, la chaleur peut monter jusqu’à 45°C en plein soleil », assure Josseline Bidard, représentant la fédération autonome de la fonction publique (FAFPT).

Lire la suite

Caen : Alerte, avis d’expulsion du « 202 »

Initiative Communiste-Ouvrière Caen, 17 mai 2013 :

Caen : Ce matin une ordonnance d’expulsion du 202 rue de Bayeux datée du 05 juillet a été notifiée sur le portail de ce lieu réquisitionné depuis quelques semaines.

L’assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions se réunira en urgence ce mercredi soir à 18h30 au 202 rue de Bayeux. Les avocats sont prévenus. Nous avons donc besoin du plus grand nombre de personne pour soutenir le mouvement, participer à la préparation des actions et être présent au « 202 ».

Renault-Cléon : Tous en grève le 10 septembre pour les retraites

Quatre pages de la CGT Renault-Cléon, 17 juillet 2013 :

Cleon-retraites

Télécharger le tract en PDF : 20130717_Tract_général

Manifestation à Bruxelles contre l’expulsion de réfugiés Afghans

7 sur 7, 17 juillet 2013 :

Environ 300 personnes, selon une estimation de la police de Bruxelles-Nord, se sont rassemblées à l’appel du collectif des Afghans, mardi, de 11 à 13h00, devant le Conseil du contentieux, rue Gaucheret, à Schaerbeek. Les manifestants se sont ensuite rendus vers 13h30, devant le cabinet de la secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Maggie De Block (OpenVld), où une délégation devait être reçue en début d’après-midi.

Une semaine d’actions et de réflexion a été organisée par des Afghans et des citoyens belges pour dénoncer la multiplication des arrestations récentes d’Afghans. Dans ce cadre, un rassemblement s’est tenu aux portes de l’audience concernant un jeune Afghan d’une vingtaine d’années, arrivé en Belgique il y a environ 4 ans et envoyé au centre fermé 127bis début juillet. Ce dernier souhaite contester son expulsion et demande une actualisation de l’examen du risque sécuritaire à Kaboul, destination privilégiée de rapatriement. Son audience s’est déroulée avec le soutien audible des familles qui scandaient en chœur « We want justice ».

Lire la suite

Burkina Faso: manifestation de salariés des médias publics

RFI, 17 juillet 2013 :

Plusieurs centaines de travailleurs des médias publics du Burkina Faso ont organisé, hier, mardi 16 juillet à Ouagadougou, un sit-in devant le ministère de la Communication pour dénoncer l’immixtion des autorités dans leur travail. A l’appel du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (Synatic), rédacteurs, vidéastes et techniciens se sont rassemblés devant l’immeuble du ministère, qui jouxte la télévision nationale.

A l’aide de mégaphones et de pancartes, les journalistes et techniciens des médias publics ont crié leur mécontentement face à leurs conditions de travail. Un journaliste, très remonté, explique : « Les uns et les autres pensent que le travail des médias publics leur est acquis alors que ce n’est pas le cas. Souvent, c’est la censure et l’autocensure qui font que les informations paraissent biaisées aux yeux du public. »

Lire la suite