Archives quotidiennes : 14/07/2013

Nouvelles manifestations à Istanbul

Des centaines de personnes se dirigeant vers le parc Gezi, symbole de la lutte contre le gouvernement Erdogan, ont été dispersées par les forces de l’ordre.

Des manifestants antigouvernementaux dans un parc turc. © Burhan Ozbilici/AP / SIPA

Des manifestants antigouvernementaux dans un parc turc.

La police turque est intervenue ce samedi à Istanbul pour disperser des centaines de manifestants qui se rassemblaient pour marcher jusqu’au parc Gezi, dont le projet de réaménagement a déclenché en juin une vaste fronde antigouvernementale. Les forces de l’ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes et des canons à eau contre les protestataires. Le parc a été rouvert dans le calme mardi dernier après une nuit d’échauffourées entre manifestants et policiers.

Lire la suite

Publicités

Les intermittents manifestent pour leurs droits à Avignon

À l’appel des organisations déçues de leur rencontre avec les ministres de la culture et du travail, le petit monde du spectacle vivant a manifesté son mécontentement, samedi 13 juillet, dans les rues d’Avignon.

A-Avignon-les-syndicats-de-la-culture-entre-bienveillance-et-colere_article_main

« Ayrault, vérité à Nantes, erreur au-delà », « Monsieur Hollande avait promis », « Madame Sans Gêne avait promis »… Scandés ou chantés sur l’air de la Carmagnole, les slogans fusaient sous le soleil de midi, samedi 13 juillet, aux abords de la préfecture d’Avignon. Répondant à l’appel du Syndeac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles), du Profedim (Syndicat professionnel des producteurs, festivals, ensembles, diffuseurs indépendants de musique), de la Cipac (Fédération des professionnels de l’art contemporain) et de la CGT, artistes et techniciens du spectacle vivant étaient venus manifester à la suite de la rencontre qui avait eu lieu, le matin même, entre les organisations professionnelles et les ministres de la culture, Aurélie Filippetti, et du travail, Michel Sapin.

Lire la suite

Pékin annule un projet nucléaire après des manifestations

La Chine a annulé la construction prévue d’une usine de traitement de l’uranium dans une ville du sud du pays, annonce samedi 13 juillet le site de la municipalité de Heshan, au lendemain de manifestations qui ont rassemblé des centaines de personnes.

606x341_231986_pekin-recule-et-annule-un-proje

La Société nucléaire nationale chinoise (CNNC), un organisme public, projetait de construire un complexe de 230 hectares dans cette ville de la province du Guangdong, ce qui a également inquiété les régions administratives spéciales voisines de Hongkong et Macao.

Lire la suite

Chili: le cas d’une fillette violée et enceinte relance le débat sur l’IVG

Une-Chilienne-de-11-ans-violee-tombe-enceinte_mode_uneUne affaire rouvre le débat sur l’avortement en cas de viol, en pleine campagne présidentielle au Chili. Une petite fille surnommée Belen, âgée de 11 ans, est tombée enceinte après avoir été violée par son beau-père, dans l’un pays les plus conservateurs d’Amérique latine, où l’avortement est illégal sous toutes ses formes.

Depuis la semaine dernière, des organisations féministes chiliennes et des personnalités politiques se mobilisent en faveur de la légalisation de l’avortement.

«Ce sera comme une poupée que je tiendrai dans mes bras»

Lire la suite

Etats-Unis : vague d’indignation après l’acquittement de Zimmerman

AFP, 14 juillet 2013 :

L’acquittement de George Zimmerman, un garde bénévole qui a tué un adolescent noir en 2012 en Floride, a déclenché une vague de protestations parfois violentes, malgré les appels au calme de la famille et de leaders communautaires. Des marches spontanées plus au moins importantes se sont déroulées dimanche matin dans des villes comme San Francisco, Chicago, Washington, Atlanta et Philadelphie.

Manifestation à Los Angeles

Le procès Zimmerman a été marqué par une polémique sur le racisme qui a enflammé les Etats-Unis. Le débat passionné opposait ceux qui croient que Zimmerman − dont le père est blanc et la mère Péruvienne − avait tué le jeune noir par racisme et ceux qui sont convaincus qu’il avait agi en légitime défense.

Les leaders communautaires ont appelé au calme après le verdict prononcé dans la nuit de samedi à dimanche par un jury populaire. Le leader des droits civiques Jesse Jackson a appelé à «éviter la violence». «Cela conduirait à d’autres tragédies (…) en ce temps de désespoir», a-t-il écrit sur Twitter. Les parents de Trayvon Martin, qui étaient absents lors du verdict, ont depuis toujours appelé à des manifestations non-violentes, en se référant à Martin Luther King et à la Bible.

Lire la suite

Titres de séjour contre faveurs sexuelles abus de pouvoir en préfecture de Rennes

prostitution12

C’est une affaire que la préfecture d’Ille-et-Vilaine s’employait à étouffer depuis près d’un an. En juin 2012, l’Inspection générale de l’administration (IGA) a rendu, dans la plus grande discrétion, un rapport accablant pour le service en charge de la délivrance des titres de séjour aux étrangers. Considéré comme le responsable des dysfonctionnements pointés par l’IGA, le chef du bureau de la nationalité a immédiatement été remplacé.

La désorganisation administrative rapportée par les inspecteurs semble pourtant loin d’être la seule explication à ce changement d’organigramme. Selon les informations du mensuel de Rennes, ce fonctionnaire est soupçonné d’avoir abusé de son pouvoir pour accorder de manière indue des titres de séjour à de jeunes femmes, notamment originaires du Ghana et du Maroc. A l’origine de l’inspection : le témoignage d’une migrante recueilli en février 2012 par les services sociaux de la ville de Rennes, faisant état de relations sexuelles que le chef du bureau de la nationalité lui aurait imposées en vue de sa régularisation administrative. Que s’est-il passé depuis ? Pas de plainte, pas d’enquête, pas de bruit : l’affaire est restée cantonnée, pour l’instant, au stade administratif. Et rien n’a été retenu par le parquet contre le fonctionnaire, qui semble avoir bénéficié de l’apathie des plus hautes autorités locales durant plusieurs années.

Source : Mensuel de Rennes, http://www.unidivers.fr/prefecture-rennes-titre-sejour-faveurs-sexuelles/ – http://www.noirgazier.lautre.net/?p=6477

TUNISIE. Amina, toujours emprisonnée, de nouveau condamnée

La jeune Femen tunisienne a vu sa peine de 300 dinars d’amende pour le port d’une bombe lacrymogène confirmée ce jeudi.

6090448-tunisie-la-femen-amina-de-nouveau-condamnee

La Justice tunisienne n’a pas fait preuve de clémence envers la jeune Femen tunisienne Amina Sboui ce jeudi 11 juillet : elle a confirmé en appel la condamnation à 300 dinars d’amende (environ 150 euros) pour le port prohibé d’une bombe lacrymogène, se tenant au verdict de première instance prononcé le 30 mai dernier, annonce le « Huff Po Maghreb ». Une une accusation fondée sur un texte datant du XIXe siècle.

Lire la suite