Archives quotidiennes : 10/07/2013

Irlande: une loi controversée sur l’avortement bientôt adoptée

Par AFP

Les parlementaires irlandais s’apprêtaient à adopter mercredi soir une loi autorisant l’avortement dans des cas strictement encadrés où la vie de la mère est en danger, un changement très controversé dans ce pays à forte tradition catholique.

534674-des-irlandais-manifestent-pour-le-droit-a-l-avortement-en-memoire-de-l-indienne-savita-halappanavar-

Le vote sur ce texte, qui doit avoir lieu dans la nuit après l’examen d’une série d’amendements, intervient quelques mois après la mort très médiatisée en octobre d’une jeune femme qui s’était vu refuser un avortement dans un hôpital irlandais alors qu’elle faisait une fausse couche.

Lire la suite

Publicités

Résistance aux « accords de compétitivité »

Infos de la CGT Métallurgie sur la résistance des travailleurs aux « accords de compétitivité » :

competInfos sur les luttes à STX Saint-Nazaire, PSA Mulhouse et Sovab Batilly.

Télécharger l’article en PDF : resistances accords compétitivité

Hausse des tarifs EDF : de l’austérité qui ne dit pas son nom

Citroën : une cinquantaine de salariés en grève à La Réunion

Clicanoo, 10 juillet 2013 :

Les salariés de Citroën sont à nouveau en grève sur les trois sites de la concession aujourd’hui.

À l’origine du conflit, la décision de la direction d’aller au bout de la procédure de licenciement intentée à l’encontre d’Éric Dorval, l’un des délégués syndical de l’entreprise.

Lire la suite

Dijon : Ne laissons pas le FN avoir pignon sur rue

Mercredi dix juillet, rendez-vous à 18 heures place Darcy à Dijon. Le Front national entend s’implanter « comme une fleur » en plein centre de Dijon. La population entend quant à elle faire savoir qu’elle n’acceptera pas que l’extrême-droite puisse vomir sa haine sordide sans opposition. Tous et toutes soyons mobilisés !

Dijonantifa

Le Creusot : 120 salariés débrayent chez Alstom transport

Le Journal de Saône-et-Loire, 9 juillet 2013 :

En organisant mardi matin un rassemblement dans les ateliers d’Alstom Transport, les deux organisations CGT et CFDT ont voulu démontrer leur ras-le-bol, face à «des conditions de travail de plus en plus difficiles ». Selon Patrick Martin pour la CGT et Pascal Reveniault pour la CFDT il y a des pressions injustifiées exercées en ce moment sur les travailleurs.

« Avec la forte charge de travail, nous connaissons des problèmes de livraison qui sont le résultat de l’organisation du travail mis en place par la direction » dénonce la CFDT. Pour le syndicat CGT, « cela fait plusieurs mois qu’une nouvelle politique de management a été mise en place avec des pressions de tout genre qui sont inadmissibles et insupportables » explique Patrick Martin.

Lire la suite