Roms dits migrants : Tous les records d’évacuations forcées battus

Dépêches Tsiganes, 5 juillet 2013 :

Europe : « 5.482 personnes ont été évacuées de force par les autorités au 2ème trimestre comparé à 2.883 au 1er trimestre 2013 alors que le nombre de personnes forcées d’abandonner leurs lieux de vie suite à un incendie, à une inondation ou à des agressions est en diminution (530 versus 1.007) », annonce l’observatoire des évacuations forcées de lieux de vie occupés par des Roms étrangers en France. Pour la première fois la Ligue des droits de l’homme et European Roma Rights Centre » (ERRC) ont collaboré avec Philippe Goossens pour la réalisation de cet observatoire.

« Comme lors des trimestres précédents, les solutions de relogement restent dérisoires dans la pratique », constate ce rapport qui déplore que la mise en application de la circulaire interministérielle du 26 août 20121 « relative à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites » reste rare, hétérogène ouest généralement très rapide et superficielle. Elle s’apparente souvent plutôt à un recensement des populations qu’à un réel et durable travail social d’insertion ».

Durant le deuxième trimestre 2013, les évacuations forcées ont continué à un rythme élevé, atteignant un record depuis le début des recensements en 2010. Dans la plupart des cas aucune proposition crédible d’accompagnement social ou de relogement n’est faite. Les autorités françaises continuent dans la réalité à violer impunément les lois européennes et plusieurs traités internationaux, notamment la Charte sociale européenne révisée », conclue le rapport. . Enrichi de nouvelles données tenant compte des justifications juridiques des évacuations forcées l’observatoire des évacuations forcées reste le seul document donnant une image globale de la situation. Faute de remontées systématiques des données des préfectures les services des l’Etat reconnaissent ne pas disposer d’éléments leur permettant d’avoir une vision exhaustive de la situation des bidonvilles sur l’ensemble du territoire. Avec ses tableaux comparatifs le rapport trimestriel des évacuations forcées est pour l’instant le seul document de référence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s