Archives quotidiennes : 05/07/2013

Des brigades anti-viol mises en place par les révolutionnaires égyptiens

Au milieu des manifestations, des bénévoles en gilet jaune forment les brigades anti-viol pour venir au secours de femmes victimes de harcèlement et de violence sexuels. Une centaine d’agressions a déjà été recensée.

Vidéo : 

Des brigades anti-viol en Egypte

2593471_59e4fd38-7e10-11e2-9a73-00151780182c_640x280

Ils sont souvent jeunes, la vingtaine, des hommes et des femmes, sans aucune appartenance politique revendiquée. Groupés à quelques dizaines, ils créent des groupes d’intervention et de sensibilisation contre le harcèlement sexuel, endémique en Egypte. De terribles agressions sexuelles ont émaillé les récentes manifestations. Ces activistes essaient donc de rendre les lieux plus sûrs, soit en essayant de dissuader les attaquants par leur simple présence, soit en allant tirer les victimes des mains de leurs agresseurs.

Lire la suite

Egypte, 5 juillet, 20 h: ce que dit Gilbert Sinoué

Billet de très mauvaise humeur…

Voilà que, depuis quelques jours, la Presse Internationale, nous bassine avec l’expression « coup d’État ». Quarante-huit heures, que les diplomates (dont on connaît l’esprit visionnaire), poussent des cris d’orfraies en évoquant la déposition de M. Morsi « président élu démocratiquement ».

« Coup d’État ! » crie la planète. « Coup d’État ! »

Lire la suite

Des militantes d’extrême-gauche agressée à Paris et Toulouse

L’Humanité, 4 juillet 2013 :

Deux militantes du NPA ont été agressées verbalement et physiquement à Toulouse. Elles ont porté plainte, mais avec difficulté. Pour elle, « il ne faut pas que les violences restent invisibles », ce pourquoi elles ont tenu une conférence de presse ce jeudi.

« Toi par contre, je te prendrais bien salope ».« Pute, pour moi ce n’est pas une insulte, mais un travail que je consomme ».

Ce sont quelques unes des apostrophes sexistes qu’on eu à subir deux militantes féministes du NPA le 7 juin dernier à Toulouse. Elles sortaient tout juste d’un restaurant pour fumer une cigarette, lorsqu’elles ont été interpellées par deux hommes qui se sont mis à les agresser verbalement. « Dans un premier temps on les a ignorés, puis on a essayé de se protéger, mais nous avons été mises dans l’incapacité de faire quoique ce soit, tout s’est passé très rapidement », témoigne Hegoa Garay. « Au bout de 3 minutes d’horreurs misogynes, l’un d’entre eux m’a mis un coup de tête, ce qui m’a cassé le nez », raconte-t-elle. « Il y avait une vingtaine de personnes sur la terrasse du restaurant, mais personne n’a eu le temps de réagir », constate-t-elle.

Lire la suite

Le voyage gratuit de Carla Bruni passe mal à Air France

Nouvel Observateur, 4 juillet 2013 :

Les syndicats et le personnel d’Air France s’offusquent des cadeaux accordés aux personnalités, alors qu’ils doivent, eux, se serrer la ceinture.

Voyager à titre gracieux sur Air France peut coûter cher. C’est le cas de l’ex-première dame de France, Carla Bruni-Sarkozy qui, en volant gratuitement entre Paris et New York (aller-retour), provoque la fureur des syndicats et personnels d’Air France.

Tous fustigent le privilège qui permet à un ancien président ainsi qu’à leur conjoint de voyager sans payer sur Air France et ce, en première classe. D’autant plus dur à accepter quand la compagnie cherche à faire des économies à tout prix.

Lire la suite

Les salariés de l’usine Fralib bloquent la plateforme de Fauverney

France 3 Bourgogne, 5 juillet 2013 :

300 salariés de l’usine basée à Gémenos, dans les Bouches-du-Rhône, sont montés en Bourgogne. Depuis 4h du matin ce vendredi 5 juillet 2013, ils bloquent la plate forme où transitent les thés Éléphant et Lipton.

Les thés Lipton et Elephant conditionnés en Europe de l’Est

Cela fait plus de 1000 jours que les salariés de Fralib sont entrés en résistance. Leur lutte a débuté le 28 septembre 2010, quand le groupe Unilever a annoncé sa décision de fermer l’usine des Bouches-du-Rhône.

Plus d’un million et demi de sachets de thé étaient fabriqués dans l’usine chaque année. Mais, il y a trois ans, le géant de l’agroalimentaire a décidé de délocaliser la production en Pologne.

Lire la suite

Ouarzazate : « Dégage micro-crédit, dégage ! »

Actualutte, 3 juillet 2013 :

Dans la région de Ouarzazate, au Maroc, 4600 personnes refusent de rembourser les prêts des organismes de micro-crédits, réclament l’audit de ces institutions et leur convocation devant les tribunaux. ATTAC/CADTM Maroc a rejoint ce mouvement populaire et fait de son combat contre ces crédits de la honte l’un de ses axes de lutte.

Les analyses et témoignages de Mina Amzil, Fatimazahra Elbelghiti et Rabia Elhouari (ATTAC/CADTM Maroc) démontrent encore une fois à quel point le micro-crédit se nourrit de la pauvreté des femmes et l’accentue jusqu’à mettre en danger leur santé physique et mentale, fonctionne main dans la main avec la Banque mondiale et constitue l’une des multiples facettes de la gestion néolibérale de la dette.

Lire la suite

Les dockers de la SOMACOM en grève

L’Info.re, 5  juillet 2013 :

Les dockers de la SOMACOM sont en grève depuis mercredi. Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, ils réclament une augmentation de salaires de 3%, mais la direction table sur 1%.

Nouveau mouvement social au Port Est. Deux mois après les dockers de la SERMAT, ceux de la SOMACOM (Société de Manutention et de Consignation Maritime) sont en grève.

Un mouvement qui a débuté suite aux négociations annuelles obligatoires qui ont échoué. Selon les salariés grévistes, ils ont été « mis à la porte » par la direction de la dernière réunion qui s’est déroulée hier. Les dockers déclarent qu’ils se sentent « abandonnés » par leur direction.

Lire la suite