Archives quotidiennes : 04/07/2013

Près d’une centaine d’agressions sexuelles à Tahrir en quelques jours

606x341_214980_egypte-les-agressions-contre-les-femmePrès d’une centaine d’agressions sexuelles ont été commises sur la place Tahrir et ses environs au Caire en quelques jours, en marge des manifestations contre le président Mohamed Morsi, a rapporté mercredi Human Rights Watch (HRW).

L’organisation, basée à New York, fait état de 91 cas d’agressions au moins, certaines tournant au viol, depuis le 28 juin, sur la base d’informations recueillies par des associations locales luttant contre ce phénomène, devenu récurrent en marge des manifestations en Egypte.

Lire la suite

Publicités

Action : Egypte, mettre fin aux violences sexuelles

Pendant les révolutions arabes qui ont conduit au renversement de Hosni Moubarak, les femmes égyptiennes ont joué un rôle de première ligne. Elles2013-photos-0192 ont manifesté main dans la main avec les hommes pour exiger une société plus juste et le respect de leurs droits fondamentaux.

A la fin du mois de juin et au début du mois de juillet 2013, à l’occasion du premier anniversaire de l’accession au pouvoir du Président, à présent déchu, Mohamed Morsi, les femmes sont à nouveau descendues dans la rue pour faire valoir leur droits et demander des comptes au gouvernement en place quant à toutes ses promesses non tenues notamment en matière de lutte contre les discriminations et en faveur du respect des droits des femmes.

Lire la suite

Égypte, 4 juillet, 18 H 00 : et maintenant les grèves ouvrières ?

Ça a été la fête tout la nuit. Toute l’Égypte était dans la rue, fêtant
sa deuxième révolution en deux ans dans un vacarme assourdissant. Et
ceux qui n’y étaient pas, finissaient par y aller, n’arrivant pas à
dormir, tellement le bruit était considérable et l’émotion intense. Car
ce n’est pas seulement qu’une dictature extérieure aux corps, policière
ou militaire, qui tombe, mais aussi une dictature dans les têtes, une
police des moeurs et des esprits, celle des Frères Musulmans.
On ne mesure pas encore l’immense importance pour l’avenir qu’à, pour la
première fois dans l’histoire, d’une part une participation de 30 à 40%
des adultes d’un pays à une révolution et, d’autre part le renversement
d’une dictature islamiste par une révolution populaire. C’est une
libération mentale qui ne peut qu’en annoncer d’autres.

La fête jusqu'au bout de la nuit

La fête jusqu’au bout de la nuit

Sissi, le nouvel homme fort de l’armée et du nouveau régime, l’a bien compris en
tenant, lors de sa déclaration de la chute de Morsi, à s’entourer du
Sheikh d’Al Ahzar et du pape des coptes, pour tenter de faire croire, à
la manière Coué, à la continuité de l’alliance du sabre et du
« goupillon »tout comme du représentant du FSN pour montrer un semblant
d’unité du peuple derrière le nouveau pouvoir. Cette apparence n’était
pas une démonstration de force mais un aveu de faiblesse.
Car on a vu des choses incroyables ces derniers jours.
Les dizaines de millions dans la rue, tout le monde l’a vu.
Mais ce qui s’est moins vu et qui illustre cette volonté farouche à se
libérer de toutes les prisons, y compris mentales, c’est la
participation massive et inouïe des femmes et des enfants qui se sont
investi à fond dans cette révolution, y ayant tellement plus à gagner.
Ils formaient au moins la moitié des participants aux manifestations et
certainement parmi les plus déterminés.

Lire la suite

Caen : Quelque soit la nationalité, un toit pour tous !

Article publié dans « Communisme-Ouvrier n°33« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

En ce début du XXIème siècle, en France, dans un des pays les plus riches du monde, il y a des êtres humains qui n’ont pas de logements décents ou pas de logement du tout. Pire, l’Etat et les gouvernements successifs jettent des familles entières à la rue, sans solution de relogement. Leur seul tort ? Se prendre de plein fouet les conséquences désastreuses (austérité, précarité, chômage et misère) d’un système absurde et inhumain, le capitalisme, qui place les profits, la sacro-sainte « propriété privée » et le droit de propriété bien devant le droit à un logement pour tous, la dignité et la vie humaine.

L’existence même des expulsions est une barbarie. Une barbarie institutionnalisée et défendue par l’Etat, qui expulse même des centres d’hébergement d’urgence (115).

Lire la suite

Lisieux : Grève illimitée chez Texcelis

Sud Ouest, 4 juillet 2013 :

A Lisieux, alors que 16 personnes devraient être licenciées pour motif économique, une partie des employés de Texcelis (entreprise d’hygiène professionnelle de 28 personnes) est en grève depuis ce matin devant l’usine.

Ils demandent le maintien des emplois et l’obtention de leur salaire du mois de juin.

Tanger : Manifestation en solidarité avec la révolution en Egypte

Hier, mercredi 3 juillet 2013, alors que l’on apprenait le départ officiel de Morsi en Egypte, une manifestation était organisée à Tanger par ATTAC Maroc pour affirmer la solidarité avec la révolution en cours en Egypte.

Tanger

Tanger2

Lire la suite

Lutte des ouvriers du chantier naval Rongsheng à Nantong

Environ 2.000 ouvriers de Rongsheng, le plus grand chantier naval privé de Chine, se sont affrontés avec les forces de répression mardi à Nantong (Province de Jiansu) après avoir bloqué l’accès au chantier pour protester contre les salaires impayés.

Les ouvriers du chantier naval sont en grève depuis dimanche, lorsque la direction a annoncé qu’ils seraient mis en chômage pendant une semaine. Ces derniers mois, plusieurs milliers d’ouvriers du chantier avaient déjà été licenciés.

Lire la suite